Etude de marché par sondage: Rédaction du questionnaire

Classé dans Etude de marché. Lu 18,918 fois
Partager

Liens commerciaux:

La rédaction du questionnaire
Cette étape est la plus difficile. Elle relève de l’expérience et d’un long travail de réflexion qu’il faut confronter à la réalité du terrain.
1. Définir les informations dont on a besoin

  • Il faut partir des objectifs opérationnels de l’étude et si possible s’y tenir (éviter les questions clients).
  • Un bon moyen de penser le questionnaire est d’imaginer la structure du rapport car chaque question doit y trouver sa place.

2. Les types d’informations que l’on peut recueillir

Le sondage d’opinion permet de mesurer 5 types de variables :

  • Des variables comportementales : les produits essayés, achetés, consommés, quand, où et combien acheté …
  • Des variables de connaissance : notoriété, connaissance des produits
  • Des variables d’attitude et d’image : ce que pensent les gens, ce qu’ils aiment ou croient aimer. Usage des échelles d’attitude
  • Des motivations et des freins (avoués) : pourquoi ils se comportent d’une certaine façon, pourquoi ont-ils telle attitude ?
  • Des variables d’identification : sexe, age, CSP …

3. Les types de questions

Question fermée à choix unique(1 seul choix parmi des modalités proposées) Cette semaine, est-vous allé au cinéma ?
(oui / non)
Questions ordonnées à choix multiple(Plusieurs choix parmi des modalités proposées, les réponses doivent être ordonnées) Quelles sont les 3 stations de radio que vous écoutez le plus souvent ? (classez)
Question fermée à choix multiple(Plusieurs choix parmi des modalités proposées) Quelles marques d’ordinateurs connaissez-vous ?
Question à échelle d’attitude Quand vous achetez une voiture, la vitesse est pour vous un critère :
Très important, important, pas vraiment important, pas du tout important.
Question ouverte de type texte Que pensez-vous de la circulation à la réunion ?
Question ouverte de type numérique Quel age avez-vous ?

4. Règles pratiques

  • Ne poser que les questions nécessaires à la réponse aux objectifs.
  • Poser les questions dans des termes clairs et précis : éviter par exemple “allez-vous souvent au cinéma ?”
  • Se placer du point de vu du répondant (comprendra-t-il ma question, sait-il y répondre)
  • Construire le questionnaire en pensant au dépouillement : codification des questions, peu de questions ouvertes, longueur du questionnaire
  • Ne pas demander aux gens plus qu’ils ne peuvent en donner (trop d’appel à la mémoire, situation non réelle)
  • Eviter tout ce qui pousse la personne à donner la réponse qui fait plaisir (attrait du OUI, de la situation valorisante)
  • Tenir compte du mode d’administration : l’enquête par téléphone implique un questionnaire court, l’enquête postale un questionnaire simple à comprendre
    Tester le questionnaire, dans des conditions d’administration identiques.

Sujets en relation :

Les commentaires sont fermés.