L’oral d’ACRC en BTS MUC

Classé dans ACRC, BTS MUC. Lu 14,818 fois
Partager

Liens commerciaux:

En ce début d’année scolaire, alors que les secondes années en lycée vont bientôt passer leur oral d’ACRC et que les premières années découvrent les matières d’examen, il m’a semblé judicieux de rappeler les modalités de cette épreuve orale.

Tout d’abord je vous rappelle qu’il s’agit d’une épreuve sur dossier. Celui ci comporte des annexes administratives obligatoires, une description de l’entreprise (3 pages), une description du SIC de l’entreprise (2 pages) et des synthèses des missions commerciales et de management.

Le dossier n’est pas noté. Seul l’oral compte. Il est vivement conseillé aux candidats de compléter leur dossier et fiches bilan par des annexes personnelles (photos, schémas, tableaux, brochures …) qu’ils ramèneront le jour de l’oral et qui serviront d’appui à leur communication. Attention, seuls les supports papier sont autorisés.

Les candidats en centre de formation passent cet oral en fin de seconde année vers le mois de juin. Leur dossier comporte quelques annexes administratives différentes et en plus des fiches bilan.

Le déroulement de l’oral est exactement le même pour les candidats en lycée que pour ceux en centre de formation. Faisons taire aussi les mauvaises langues : les candidats du privé sont souvent mieux notés que ceux du public, en tous cas les bons candidats.

Déroulement de l’épreuve orale d’ACRC en BTS MUC
Il s’agit d’une épreuve orale de 45 minutes avec une préparation de 45 minutes. Le déroulement de l’épreuve est le suivant :

Première partie de l’interrogation : Expérience en unité commerciale – 30 minutes au maximum :
- 10 minutes au maximum pour la présentation par le candidat : du contexte géographique, organisationnel et commercial et de l’unité commerciale dans
laquelle il a exercé;
- du système d’information commerciale de cette unité commerciale ;
- le reste du temps est consacré à un entretien avec la commission d’interrogation. Cet entretien porte sur les activités, les missions, l’utilisation du SIC ainsi que les connaissances mobilisées.

Deuxième partie de l’interrogation : Analyse et résolution d’un cas  -15 minutes au maximum :
- Le cas comporte trois parties : Une question de cours, une application sur un sujet relatif au programme et une question relative à l’expérience du candidat en entreprise et à ses connaissances personnelles
L’exposé du candidat est suivi d’un échange avec la commission d’interrogation.

Sujets en relation :

  • Aucun sujet

Laisser un commentaire