Besoin d'aide en histoire géo et marketing/gestion

#1
Bonjour !!

Voilà j'ai ces deux matiéres à repasser et je ne me suis donc pas inscrite au cned ... si quelqu'un avait la gentillesse de me nommer les principaux pays en histoire géographie, savoir si rien n'a changé pour le rapport ... et la meme chose pour les chapitres pour l'étude de cas ... ce serait vraiment gentil de votre part .. jai mes anciens cours et bouquins mais je veux etre sure de ne rien oublier donc voilà je vous remercie d'avance !! :blush:
 
#3
Bonjour miss mari,

Le séminaire national BTS VPT géographie, qui a eu lieu le 20 et 21 mars 2006 au lycée Paul Bert à Paris apporte des éléments de réponses à tes interrogations :
-"On part de ce qui se voit et se vend".
-Le rapport : "on attend un niveau d'analyse et pas seulement un report de connaissances et de synthèse d'annexes".
-Forme du rapport : "sommaire (explicitement demandé dans le sujet), introduction, plan apparent, conclusion".
Pour l'épreuve E5 "étude de marchés et des produits touristiques", les savoirs du référentiel à maîtriser sont :
S5- I- CONNAISSANCE DU MARCHE
1.1 Analyse de l'offre
1.2 Etude de la demande
S5- II- STRATEGIES D'ENTREPRISE ET ACTIONS
2.1 Ciblage de clientèle
2.2 Stratégies et marchéage
2.3 Actions en matière de produit
2.4 Actions en matière de prix
S5- III- INVENTAIRE DES RESSOURCES
3.1 Services et équipements liés aux transports
3.2 Hébergements
3.3 Prestataires complémentaires
S5- V- MONTAGE DE PRODUIT
5.2 Coûts, marges, prix de vente et seuil de rentabilité
5.3 Préparation de l'offre
S6- I- ACTIONS EN MATIERE DE
1.1 Distribution
1.2 Communication
S6- IV- OTIMISATION DE L'ACTIVITE
4.1 Démarche qualité
4.2 Suivi des comptes fournisseurs
4.3 Suivi du tableau de bord
4.4 Coûts, résultats
4.5 Gestion prévisionnelle

Cordialement,
 
#4
Bon courage Miss Mari, cette fois ci sera la bonne, pour deux matières, tu vas y arriver :biggrin:
 
#5
merci beaucoup pour vos réponses et pour l'aide en marketing ca va pas mal m'aider c'est trés gentil.
Serait il possible qu'on me donne les memes elements pour l'histoire géo, malgré que ce soit explicité comment rédiger le rapport, j'étais completement perdue devant le sujet que l'on a eu l'année derniere donc si quelqu'un peut m'éclairer je vous en remercie.
 
#6
quelqu'un aurait il des exercices de gestion ? des études de cas mise à part ceux des examens des années précédentes par hazard ?
merci de regarder ce serait vraiment gentil je me sens un peu perdue et j'ai du mal à savoir si je suis préparée ou pas pour l'examen...
 
#7
Bonsoir miss mari,

miss mari link=topic=50346.msg535756#msg535756 date=1174471402 a dit:
quelqu'un aurait il des exercices de gestion ? des études de cas mise à part ceux des examens des années précédentes par hazard ?
merci de regarder ce serait vraiment gentil je me sens un peu perdue et j'ai du mal à savoir si je suis préparée ou pas pour l'examen...
2 éditeurs proposent des études de cas pour l'épreuve E5 "Etude des marchés et des produits touristiques" :
-Ventes & Productions Touristiques-2ème année de A. HUET, M-D. SULTAN, G.GAUTHERET & C. PISCHLER chez Bréal (2003);
-Cas de synthèse E5-2ème année de L. ARASANZ, E. CABBABE & N. THOMAS-JANOT chez Cible (2006).

miss mari link=topic=50346.msg527685#msg527685 date=1173783436 a dit:
merci beaucoup pour vos réponses et pour l'aide en marketing ca va pas mal m'aider c'est trés gentil.
Serait il possible qu'on me donne les memes elements pour l'histoire géo, malgré que ce soit explicité comment rédiger le rapport, j'étais completement perdue devant le sujet que l'on a eu l'année derniere donc si quelqu'un peut m'éclairer je vous en remercie.
"Le rapport : présentation méthodologique
1- Le rapport : nature et finalité
[...] le rapport [...] n'est pas un genre littéraire. C'est un document technique qui a pour objet l'étude approfondie d'une question, d'un problème, d'une situation, en vue d'informer un preneur de décision auquel il est destiné. Il met une compétence technique au service d'une autorité responsable, d'un décideur.
C'est une aide à la décision. Telle est sa finalité.
Cette fonction implique des conséquences impératives :
- La personnalité, la fonction du demandeur, clairement identifiée sur le rapport, doit être prise en compte.
- [...] le rapport s'appuie sur l'analyse de faits réels vus, lus, entendus, pratiqués (au BTS, annexes documentaires et connaissances) mais il ne se tient pas à cet élément, ce n'est là que son assise. Il émet un point de vue critique justifié par la technicité du rédacteur en fonction de l'objectif visé ; ce qui lui impose la problématique.
- La problématique ne résulte pas du choix du rapporteur : elle est imposée par le demandeur. A l'examen, elle se trouve, sans ambiguité, dans le libellé du sujet. Une fois déterminée, elle donnera le titre et l'axe de progression du travail.
- Le texte est une démonstration. Sa composition et sa rédaction sont donc logiquement ordonnées vers une conclusion qui expose des décisions à prendre, formule des voeux, émet des suggestions, des demandes, des recommandations, des critiques, donne un avis...les grandes étapes de ce cheminement logique se trouvent généralement dans la demande.
- La technicité de référence impose neutralité et loyauté du rapporteur au client qui a acheté sa compétence technique. La totalité des arguments doit être exposée sans réticence.
2- Le rapport, c'est un style
Le rapport est fondamentalement [...] un document technique. Il faut faciliter sa compréhension par des procédés, des techniques qui donne la priorité à la fonction de facilitation [...] de la communication. D'où un certain nombre de règles.
- Structurer le plan de manière apparente selon un modèle clair et classique ; par exemple :
1 -
1 - 1
1 - 2
2 -
...etc
- Titrer les parties de manière significative. L'utilisation des capitales d'imprimerie est courante pour les titres, sous-titres, mots et expressions mis en valeur. Souligner les titres et passages importants est une pratique reconnue et donc admise à l'examen.
- Structurer les paragraphes : idée maîtresse en tête, explications ensuite. Les paragraphes ne seront ni trop longs, ni trops courts.
- Articuler la rédaction par l'emploi d'une ponctuation qui visualise et permet de hiérarchiser ensembles, sous-ensembles, éléments. Par exemple :
...:
-...;
-...(...);
-... .
- Joindre, si nécessaire, schéma, croquis, graphes, algorithmes et tableaux. Les légender et/ou les commenter.
- Appliquer les règles de la lisibilité [...].
3- L'organisation interne
Tout rapport comprend - sous son titre, le rappel de son destinataire et le nom du rapporteur (en-tête) - quatre parties d'inégale importance :
- [l'introduction] qui fait connaître le sujet traité, l'objet du rapport (problématique et finalité), annonce les principaux points, la méthodologie employée et souvent le résultat de l'étude,
- le développement c'est-à-dire le fond du rapport. Il contient les faits, leur analyse, l'argumentation,
- la conclusion qui exprime les résultats, jugements, solutions, propositions, suggestions du rapporteur : c'est une personnalisation.
- [la carte].
4- La présentation
- Entrée en matière : En-tête (date [...], titre [...], destinataire, rapporteur [...]. Sommaire [...].
- Corps du rapport : tableaux, schémas, graphiques... de petites dimensions peuvent être incorporés au texte lorsqu'ils permettent présentations et explications plus claires et plus rapides. Ils va de soi qu'ils sont légendés et commentés.
- [Carte et légende]".
[Source : DURBECQ M. & FAGNONI E. (2000), Annales B.T.S. Tourisme "La composition de géographie appliquée et histoire des civilisations au B.T.S. Tourisme", Carré Solférino Editeur].
 

Ca peut vous intéresser