Culture pro thème: la nouvelle facon de communiquer sur les accidents de la rou

#1
Bonjour, :cool:
j'ai choisi comme thème : "la comm autour des accidents de la route", j'ai du mal a trouver des articles est ce que vous pouvez m'aiguiller??? C'est vraiment un thème qui m'interesse.
J'attend de vous lire. :kiss:
Merci :biggrin:
 
#2
Salut,

Je travaille sur ces thèmes aussi et je suis allée sur le site de la sécurité routière, et sur le ministère voilou. tu as vraiment de quoi faire franchement.
Bonne recherche.*
Bye
 
#3
Salut,
Merci pour ton aide... Seulement je ne vois pas d'article de presse sur ce site mis à part ceux publiés par la sécurité routière elle même... As tu trouvé des article émanants d'autres sources ou bien t'es tu servi de ceux present sur le site de la securité routière????
Des bious :chessy:​
 
#4
Je n'ai pas mon dossier sous les yeux mais je me suis servie des sources de la sécurité routière. Ce sont eux les mieux placés pour en parler non ? :blink:
 
#5
Culture pro thème: nouvelle facon de communiquer sur les accidents de la route

je relance le post car moi ausis je fais ce thème et ne trouve pas bp d'articles sur la communication à proprement parlé cad quel est l'axe de communication, le brief choisi pour les campagnes sur la sécurité routière.

Merci de vos réponses
 

Muse

New Member
#6
Je re up le topic egalement, pour avoir des chiffres à jour sur la sécurité routiere.
J'aimerai egalement savoir comment sont calculer les statistiques ?
Merci !
 
#7
bonjour à tous,

Je viens de passer aujourd'hui ma CP. Mon 1er thème : la Sécurité Routière avec comme problèmatique "comment communique-t-elle".

Pour répondre à vos questions :

Nombre de tués en 2005 : 4990
(par contre je sais pas comment c'est calculé)
L'axe de com actuel : des campagnes chocs (c.f shockvertising) avec comme exemple le début en 2004 (des campagnes réalité avec des images de vrais accidentés. Petit détail : un proche d'une des victimes filmée à reconnu son père et la Secu Routière n'avait pas les droits). Sinon, la campagne actuelle : les limitations des vitesse.

Par contre on m'a demandé quelle famille de communication était la Sécurité Routière. J'ai répondu qu'ils faisaient des campagnes gouvernementales à portée institutionnelle. Ils m'ont dit, oui mais pas seulement.
Alors franchement, à part des campagnes gouvernementale, institutionnelle et commerciale, il y a quoi comme type de campagne ?!?

Bref, pour tout autre renseignement, je reste à l'écoute...
 
#9
C'est pas bête, d'un autre côté j'ai parlé d'une communication sociale et socialisante donc ça me rassure un peu. Il faut dire que le problème avec cette épreuve c'est qu'elle dépend trop du jury.

Mes deux exminateurs étaient très différente. Personnellement, je me sentais beaucoup plus calé que la fille. C'est à dire que toutes les questions qu'elle m'a posé, j'y ai répondu sans problème, et j'ai même réagi à certaines affirmations qu'elle faisait. Mais le mec était énormément calé et avait des exigences qui me dépassaient. Je comprend qu'il veuille quon adopte un langage professionnel mais il allait très loin (et ses questions s'éloignaient parfois beaucoup du thème).
De plus, il a une culture de com° impressionnante : il m'a parlé brièvement d'un de mes auteurs que j'ai chopé sur un site peu connu et cet auteur n'est pas spécialement connu dans le monde journalistique / marketing / communication.

Bref, même si je connaissais pas mal mes thèmes, il a réussi à me faire sécher. Maintenant, j'espère que ces questions pointues avait pour but de me faire aller "plus loin" et que la notation ne sera pas trop sévère. En effet, le truc chiant avec cet examinateur, c'est qu'il pose une question et quand il voit que tu sais, il passe à autre chose... Ce qui fait que je n'ai pas pu dire tout ce que je savais. Et j'ai aussi eu 4-5 questions sans réponse (j'avoue que par exemple la date création du CSA, j'aurai du savoir, mais bon).

Enfin bon, le reproche que je fais c'est que je n'ai pas pris de plaisir dans la discussion. C'était une sorte de piège, son objectif était de me laisser silencieux. Vous pensez que c'est un test pour voir la réaction ? (wahou, j'ai écrit un roman !!! Au fond, je crois que j'ai besoin d'être rassuré...).
 
#11
Sur le coup j'aurai eu tendance à répondre: de nature préventive... :arrow2:
Mais te bile pas pour une question, ils vont pas non plus en tenir vraiment compte, c'est une appréciation générale et pas basée que sur une question piège, en + les membres du jury note donc bon il peut pas trop être déraisonnable dans sa notation juste pour ça! :wink2:
 
#12
Merki à tous ! De toute façon, avec du recul, je m'aperçois que cet oral n'était pas tant loupé que ça. Et bien que "piègeur", mon jury n'était pas froid. Enfin bon, on verra bien.
Si certains développent ce thème et ont des questions, je veux bien les aider (si je peux !!!).