Les diplomes ne servent plus à rien?

#2
moi jpense ke bac + 2 c nul, il faut continuer... moi jvé tenté une licence pro, mais bon c a evry et pa tt près de chez moi...
-----
Ajouté par le web
toi na na être banni pour style sms.
 
#3
talotte32 link=topic=19270.msg175451#msg175451 date=1142782859 a dit:
moi jpense ke bac + 2 c nul, il faut continuer... moi jvé tenté une licence pro, mais bon c a evry et pa tt près de chez moi...
bac +2 c'est nul :chessy:

tu as fait un bac Sciences Médico Sociales??!!
 
S

Smart57

Guest
#6
talotte32 link=topic=19270.msg175451#msg175451 date=1142782859 a dit:
moi jpense ke bac + 2 c nul, il faut continuer... moi jvé tenté une licence pro, mais bon c a evry et pa tt près de chez moi...
Pas de style sms merci !
 
#8
euh là faut pas déconné ! c'est une blague ton post ?
moi j'ai fait un BEP productique, je me suis rendu compte que jamais je travaillerais dans une entreprise de ce type là ! je suis monté en region parisienne, et j' ai trouvé un poste de surveillant de nuit dans un établissement pour handicapés ! difficile de trouver un employeur qui t'embauche pour ton dynamisme, sans experience dans la branche ! à part du piston, je ne vois pas ! en tout cas de mon experience !
voila maintenant 4 ans que je travail dans le même établissement, j'ai pu rentrer en formation pour un brevet d'etat d'educateur sportif !
Aujourd'hui même, je recherche à reprendre mes études (en alternance) dans le commerce, c'est une branche qui m'assurera du travail quand même ! la vie ne fait pas de cadeaux dans le monde professionnel ! il faut travailler à l' école pour ça ... !
je suis outré d' avoir lu un post dans ce genre " moi je pense que BAC+2 c'est nul ". Un manque de maturer je pense !!!
 

FaFa

New Member
#9
talotte32 link=topic=19270.msg175458#msg175458 date=1142783234 a dit:
merci merci merci! tu fais quoi toi?
BTS AG, c'est sûr je ferai une licence pro après laquelle par contre je ne sais pas encore, j'ai encore jusqu'a l'année prochaine pour y réfléchir
 
#11
bizkits8 link=topic=19270.msg175466#msg175466 date=1142783615 a dit:
je suis outré d' avoir lu un post dans ce genre " moi je pense que BAC+2 c'est nul ". Un manque de maturer je pense !
Nos BTS sont de bonnes formations qui sont apprécier des entreprises c'est clair et net et de ce fait on ne pas dire que Bac +2 c'est nul mais étant donnée l'europe ect... une licence pro serait mieux je pense
 
#12
bizkits8 link=topic=19270.msg175466#msg175466 date=1142783615 a dit:
euh là faut pas déconné ! c'est une blague ton post ?
moi j'ai fait un BEP productique, je me suis rendu compte que jamais je travaillerais dans une entreprise de ce type là ! je suis monté en region parisienne, et j' ai trouvé un poste de surveillant de nuit dans un établissement pour handicapés ! difficile de trouver un employeur qui t'embauche pour ton dynamisme, sans experience dans la branche ! à part du piston, je ne vois pas ! en tout cas de mon experience !
voila maintenant 4 ans que je travail dans le même établissement, j'ai pu rentrer en formation pour un brevet d'etat d'educateur sportif !
Aujourd'hui même, je recherche à reprendre mes études (en alternance) dans le commerce, c'est une branche qui m'assurera du travail quand même ! la vie ne fait pas de cadeaux dans le monde professionnel ! il faut travailler à l' école pour ça ... !
je suis outré d' avoir lu un post dans ce genre " moi je pense que BAC+2 c'est nul ". Un manque de maturer je pense !!!
non mais je sais de quoi je parle!je fais un bts nrc en alternance dans une banque et meme avec ca, les patrons n'embauchent pas!il faut au moins bac+3 pour y arriver à moins de vouloir resté un simple commercial toute sa vie... ce n'est pas l'idéal..
 
#13
talotte32 link=topic=19270.msg175475#msg175475 date=1142783972 a dit:
non mais je sais de quoi je parle!je fais un bts nrc en alternance dans une banque et meme avec ca, les patrons n'embauchent pas!il faut au moins bac+3 pour y arriver à moins de vouloir resté un simple commercial toute sa vie... ce n'est pas l'idéal..
ça dépend tu ne peux pas généraliser de la sorte!

à l'issue de mon bts là je rentre dans la boite où j'ai fait mes deux ans en alternance!

faut se remettre en question un jour aussi!
 
#14
FaFa link=topic=19270.msg175474#msg175474 date=1142783819 a dit:
Nos BTS sont de bonnes formations qui sont apprécier des entreprises c'est clair et net et de ce fait on ne pas dire que Bac +2 c'est nul mais étant donnée l'europe ect... une licence pro serait mieux je pense
Oui bien sur que le bts est une bonne formation, mais vu l'état actuel des choses on va pas aller loin avec un bac+2... désolé j'ai peut etre été cru dans mes paroles avant, mais bon fallait pas le prendre mal...
 
#15
J'aime bien ta réplique Yallah !
Talotte, à mon avis, tu n'es pas réaliste car si tu regardes dans les annonces ANPE, tu vois souvent : BAC + 2 exigée !
Bien sur, si tu peux faire une licence, cela peut-être un plus mais il ne faut pas dénigrer les gens qui s'arrêtent au BTS car tout le monde n'a pas la possibilité de poursuivre les études souhaitées !!!
 

Mlle G

Best Member
#17
Tout depend aussi du secteur d'activite... Dans le commerce effectivement,un bts ne suffit sans doute pas a obtenir des bonnes places dans les entreprises.
Mais dans le secteur du batiment ou de l'industrie, tous le monde s'en sort avec un bep ou un bac pro... :closedeyes:
 
#18
Mlle G link=topic=19270.msg175491#msg175491 date=1142784549 a dit:
Tout depend aussi du secteur d'activite... Dans le commerce effectivement,un bts ne suffit sans doute pas a obtenir des bonnes places dans les entreprises.
Mais dans le secteur du batiment ou de l'industrie, tous le monde s'en sort avec un bep ou un bac pro... :closedeyes:
je suis pas d'accord! dans la boite où je suis tu peux passer en quelques années directeur d'une UC si tu en veux!

dans le batiment faut pas voir que le manoeuvre hein :wink2: des gens à bac +2 j'en connais dans le batiment! et même à +5! en alternance c'te personne elle est déjà à 1300 euro net :chessy:
 
#19
sekhmet278 link=topic=19270.msg175480#msg175480 date=1142784137 a dit:
J'aime bien ta réplique Yallah !
Talotte, à mon avis, tu n'es pas réaliste car si tu regardes dans les annonces ANPE, tu vois souvent : BAC + 2 exigée !
Bien sur, si tu peux faire une licence, cela peut-être un plus mais il ne faut pas dénigrer les gens qui s'arrêtent au BTS car tout le monde n'a pas la possibilité de poursuivre les études souhaitées !!!
Voila c'est trés bien redigé ! merci
 
S

Smart57

Guest
#20
Déjà le bac c'est une duperie organisée car aujourd'hui tout le monde sait que ce soit disant diplôme ne vaut plus rien et beaucoup de profs dans de nombreux livres le confirment : la pression est telle pour arrondir les moyennes au moment des notations, qu'il est en vérité donné.

Je suis d'avis que notre système de formation ressemble aujourd'hui plus à un maquis, un labyrinthe. Par ailleurs ceux qui sortent leur épingle du jeu sont toujours ceux qui font prépa + école de commerce ou d'ingénieur. Quoique mon frère a été à l'Ecole des Mines de Nancy et pourtant il n'a pas encore eu le moindre entretien depuis septembre 2005.

Le fond du problème ne repose pas tant sur les diplômes mais sur la politique dite de "démocratisation de l'enseignement" dans la mesure où celle-ci s'est transformée en un phénomène de massification et en système le plus inégalitaire qui soit. C'est d'ailleurs une politique menée depuis 20 ans....

Amener 80 % d'une classe d'âge au bac relève de la démagogie alors que les lycéens d'aujourd'hui ne connaissent même plus les repères de base en terme de culture générale, ne sont même plus capables de s'exprimer à l'écrit dans une langue "soutenue" sans la moindre faute de syntaxe, de grammaire, d'orthographe. Les programmes ont été d'année en année détruits et massacrés. Le français désormais ne comporte même plus de coeff élevé alors que cette matière constitue le socle fondamental.

Comment parler de philo si au départ vous manquez de références en littérature, en histoire, en bref de repères fondamentaux. Comment peut-on être capable de disserter en économie ou même en français, si, au départ, vous ne vous intéressez pas de près à l'actualité, si de votre propre initiative vous ne savez pas chercher l'information, l'interprêter, l'analyser en faisant preuve d'esprit critique, et, si en outre, vous vous trouvez dans l'incapacité totale de vous exprimer correctement de part vos profondes lacunes en français.

Lors du débat sur France2, Jean Paul Brighelli, auteur de "La Fabrique du crétin", a lui même souligné qu'une majorité de jeunes ne savent même plus rédiger une lettre de motivation sans la moindre faute !

Nonobstant, ce n'est pas tout : je pense que les voies dites professionnelles ont été trop longtemps considérées comme des roues de secours ou si je peux me permettre comme des voies de garage. Or les entreprises recherchent des personnes immédiatement opérationnelles, il s'agit donc de confronter les jeunes le plus tôt possible avec le monde de l'entreprise et de les orienter vers des cursus étroitement liés et surtout conformes à la demande du marché de l'emploi.

L'université, quant à elle, voie dite noble, refoule des milliers d'étudiants sur le marché du travail sans la moindre qualification tangible ! Pourtant au départ, n'importe quel bachelier dans la théorie peut y accéder...Dans le fond ce principe n'est que billevesée foncièrement ridicule car on sait pertinemment qu'un jeune sortant de bac pro et désirant par exemple s'orienter vers la philo, sera victime d'un échec totalement cuisant...

Et par ailleurs d'autres formations ne rapportent aucune valeur ajoutée sur le plan professionnel...Ceci dit, le problème est aussi d'ordre structurel : aujourd'hui par exemple on manque d'infirmières, de personnel dans le btp, en hôtellerie, et encore dans d'autres fonctions ou domaines...et paradoxalement les entreprises en situation de pénurie de main d'oeuvre ne trouvent pas preneurs !!! Ainsi, avant le passage à l'an 2000, on manquait d'informaticiens, donc tout le monde s'est rué vers ce cursus. Or, après le raz de marée de 2000, l'explosion de la bulle internet, l'effondrement des start-up, ce marché est arrivé à saturation....

En conséquence, je suis surtout d'avis qu'il faille au préalable anticiper les besoins dans les différents secteurs d'activité en prenant soin de former du personnel qualifié et compétent et surtout adapté aux besoins de ces employeurs...Encore faut-il également pouvoir tenir compte des affinités du jeune tout étant réaliste par rapport à ses voeux d'orientation et notamment en terme de débouchés...

En sus, la massification de l'enseignement a finalement abouti au fil du temps à une dévalorisation totale de nos fameux parchemins. Pour les intéressés je vous invite à lire Marie Durut Bella "L'inflation scolaire les désillusions de la méritocratie".
 

Ca peut vous intéresser