Le texte de base de la CPAP Assurance - lecture indispensable...

Dans 'BTS Assurance - Conduite et Présentation d'Activit'

  1. jassure

    jassure Active Member

    Inscrit:
    12 Août 2005
    Messages:
    3 111
    J'aime reçus:
    0
    :fleche: Texte issu du référentiel du BTS Assurance de 1997...

    Edit : Attention: nouveau texte, référentiel de 2007 
    :fleche: http://www.cultureco.com/chat-bts/index.php/topic,115.msg1041918.html#msg1041918


    Epreuve Orale E6 : CONDUITE ET PRÉSENTATION D’ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

    Durée 40 minutes. Coefficient 3

    La commission d'interrogation est composée de deux membres : un professeur enseignant les techniques d'assurance dans une section de technicien supérieur "Assurance" et un professionnel ou, à défaut, un second enseignant appartenant au groupe économie et gestion. Il est préférable que la composition des commissions d'interrogation soit stable et que les professionnels soient convoqués sur une journée entière.

    Le candidat communique le tableau récapitulatif des activités professionnelles aux membres de la commission au moment de l'épreuve.
    La commission doit accueillir le candidat et rappeler les consignes de déroulement de l'épreuve. Elle note sur la feuille d'interrogation le travail exposé par le candidat et la situation proposée.

    Contenu

    L’épreuve fait référence à 6 domaines de compétence :

    - droit général et droit des assurances,
    - techniques d’assurances,
    - communication,
    - techniques commerciales,
    - outils de gestion,
    - économie et organisation de l’assurance

    L’ensemble de ces différents domaines a été étudié pendant la formation et sollicité dans le cadre de situations professionnelles :

    - pour les candidats de la voie scolaire, soit au cours des actions professionnelles appliquées, soit pendant les stages obligatoires ;
    - pour les candidats en apprentissage ou en formation continue, dans le cadre de leur activité professionnelle.

    Le tableau récapitulatif des travaux et activités professionnelles, support de l’épreuve E6, illustre ces différents domaines.

    Déroulement de l’épreuve

    --> 1ère phase : 25 minutes environ – exposé du candidat et entretien avec la commission

    A l’issue d’une présentation générale de quelques minutes, le candidat expose, pendant environ 10 minutes, un ou deux travaux qu’il a choisis. Il peut, éventuellement, s’appuyer sur tous moyens à sa convenance. Aucun document ne pourra être conservé par les membres de la commission à l’issue de l’épreuve.

    Le jury n'interrompt pas le candidat pendant son exposé, sauf en cas de nécessité, par exemple pour venir en aide à un candidat émotif, ... Les durées figurant ci-dessus sont indicatives et peuvent être adaptées en fonction de la situation de communication observée.

    Au terme de l’exposé, les membres de la commission, lors d’un entretien avec le candidat, peuvent poser des questions portant sur des points de droit, de techniques commerciales, d’outils de gestion, de bureautique ou de techniques d’assurance en rapport direct avec son activité, dans la limite des savoirs et compétences définis dans le référentiel.

    Quel que soit le statut du candidat, son choix peut se porter sur des travaux, qu’il juge représentatifs de son activité en milieu professionnel ou qui lui ont semblé intéressants au regard des exigences de l’épreuve ou encore qui lui ont été imposés par l’entreprise. Ces travaux peuvent ainsi ne concerner qu’un nombre limité des domaines de compétences décrits précédemment.

    Par exemple, il est tout à fait envisageable qu’un candidat présente un travail portant exclusivement sur la mise en ½uvre de techniques commerciales, ou de gestion, etc., à condition que ce travail soit directement en rapport avec les activités d’assurance.

    La commission d’évaluation ne peut contester et encore moins sanctionner ce choix.

    L’entretien doit donc porter sur l’activité choisie par le candidat, ce qui n’interdit cependant pas de vérifier que le candidat est capable, dans ce contexte, d’établir le lien avec les autres domaines de compétences.
    Pour reprendre l’exemple précédent, il est difficile d’imaginer une activité commerciale, qui serait totalement déconnectée des techniques d’assurances et du cadre juridique de cette activité. L’interrogation peut donc être élargie aux domaines connexes.

    --> 2ème phase : 15 minutes environ – situation de communication proposée au candidat

    Il est rappelé qu’il s’agit d’une situation simple portant sur un risque de masse.

    La notion de situation simple, signifie qu’il ne s’agit pas d’évaluer la capacité du candidat à repérer les éléments d’une situation de communication professionnelle, dans un ensemble d’informations complexe, mais bien de tester la capacité de réaction du candidat en face d’une situation professionnelle courante et nouvelle (se reporter à la définition de l’épreuve).

    Les situations visées concernent : l’information, le conseil, la vente, la vie du contrat (production, règlement de sinistre, gestion). Le candidat reste placé dans le même contexte professionnel, mais la situation proposée par les membres de la commission d’évaluation diffère tout en restant voisine de l’activité exposée lors de la première phase de l’épreuve.

    La notion de risque de masse doit être limitée aux risques suivants : auto, moto, véhicule, MRH, complémentaire maladie, individuel-accident, assurance-vie individuelle.

    Evaluation

    L’épreuve doit permettre d’évaluer trois grands types de capacités :

    - communication,
    - adaptation,
    - technicité,

    dans le contexte d’activités professionnelles d’assurance.

    Cela signifie :

    - que chacune des capacités doit être évaluée en termes de compétences,
    - que le contexte doit nécessairement être celui de l’assurance.

    Enfin, il est rappelé, que l’équité entre les candidats, quel que soit leur statut (scolaire, apprentissage, formation continue), doit présider à la conduite des interrogations. Il est donc impératif de respecter les consignes qui précèdent, dans les différents centres d’interrogation, et de veiller à ce que des temps d’harmonisation entre les différentes commissions soient ménagés avant le début des épreuves, à la fin de chaque journée d’interrogation, à l’issue de l’ensemble des interrogations.

    C'est pour ce dernier motif que vos notes ne vous seront pas communiquées en fin d'épreuves
     
  2. topaziane

    topaziane New Member

    Inscrit:
    12 Août 2005
    Messages:
    15 449
    J'aime reçus:
    0
  3. celavie

    celavie New Member

    Inscrit:
    22 Février 2007
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    0
    :dacc: Super le tableau, mais j'ai un petit soucis, je ne suis plus dans le cursus scolaire, peux tu me dire si c'est la présentation obligatoire pour tout le monde et si tu peux me donner plus de détail par téléphone. Merci d'avance pour ta réponse. je suis en détresse. :unsure:
     
  4. jassure

    jassure Active Member

    Inscrit:
    12 Août 2005
    Messages:
    3 111
    J'aime reçus:
    0
    A priori oui, après relecture de la circulaire nationale d'organisation, la seule référence aux candidats libres est de leur communiquer l'annexe 5 (en fait le texte reproduit dans ce présent post, l'annexe 5 étant au mot prés la présentation de l'épreuve faite dans le référentiel)

    Extrait: "La note d'information sur l'épreuve (annexe 5 ..) sera diffusée dès réception de la présente circulaire, auprès des candidats individuels."

    A vérifier également pour toi la date limite pour rendre ton tableau rempli.  :fleche: "Chaque académie pilote déterminera la date de dépôt des attestations d'employeur et/ou certificats de stages ainsi que du tableau récapitulatif des activités professionnelles (annexe 4 à diffuser)."

    L'annexe 4 est le tableau "vide" de la CPAP également disponible sur mon blog  :fleche: http://www.cultureco.com/blog/blog/jassure/conduite_et_presentation_des_activites_professionnelles_cpap/concretement le lien pour le téléchargement est au milieu du texte...
     
  5. jassure

    jassure Active Member

    Inscrit:
    12 Août 2005
    Messages:
    3 111
    J'aime reçus:
    0
    Nouveau texte issu du nouveau référentiel de 2007... quelques modifications...

    Le tableau de CPAP 2009 est proposé en fin de post ainsi que la fiche de projets professionnels appliqués: il faut être enregistré sur Cultureco pour y avoir accès


    ÉPREUVE E6 : CONDUITE ET PRÉSENTATION D’ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES​

    Coefficient 3

    Objectifs

    L'épreuve de conduite et présentation d'activités professionnelles vise à évaluer la capacité du candidat à :

    - mener des missions et des analyses à caractère professionnel ;
    - mobiliser les connaissances et les compétences décrites dans le référentiel de certification dans un contexte professionnel ;
    - s'adapter et à réagir positivement à des situations professionnelles réelles ou susceptibles d'être vécues en milieu professionnel ;
    - démontrer son implication dans des activités relevant du secteur ;
    - valoriser son expérience professionnelle.

    Contenus

    L'épreuve E6 « Conduite et présentation d'activités professionnelles », valide la capacité à mettre en oeuvre de manière cohérente et synthétique les compétences et les savoirs associés figurant dans les unités « Techniques d’assurance », «Communication et gestion de la relation client », « Environnement économique, juridique et managérial de l’assurance » dans la réalisation d’activités ou de projets professionnels.

    Critères d'évaluation

    L'épreuve est conçue de telle sorte que le candidat puisse faire preuve de ses qualités de technicité, d'analyse des situations professionnelles, d'adaptabilité et de réactivité, de communication, dans le domaine de la spécialité du diplôme, à partir de son expérience professionnelle effective.
    Afin de conserver à cette épreuve ses caractères essentiels - professionnels et synthétiques - la commission d'évaluation s'attachera à ce que l'activité du candidat évaluée dans cette épreuve ait été réalisée dans un contexte professionnel.
    Au cours de cette épreuve, la commission d'évaluation apprécie les qualités personnelles et professionnelles du candidat et, en particulier, les points suivants :

    - sa capacité à gérer un dossier d’assurance ;
    - son aptitude à se situer et à situer son action ;
    - sa rigueur en matière d'organisation et de méthode ;
    - ses capacités d'écoute et de communication ;
    - sa capacité de réaction et d'adaptation face à une situation professionnelle ;
    - ses capacités d'analyse et de réflexion.

    Forme de l'épreuve :

    Forme ponctuelle : épreuve orale d'une durée de 30 minutes, coefficient 3. Nouveauté: l'épreuve est raccourcie

    :fleche: Pour les candidats de la voie scolaire, l'épreuve prend appui sur un dossier d’activités professionnelles, qui comporte le tableau récapitulatif des activités professionnelles conduites à l'occasion des projets professionnels appliqués et des stages en entreprise durant l'ensemble de la formation, accompagné de la lettre de mission présentant le cadrage des objectifs du stage, les fiches de projets professionnels appliqués Nouveauté également . Ces documents sont mis à la disposition de la commission d'interrogation au moment de l'épreuve.
    Les certificats de stage sont annexés au dossier. Les maquettes de ces documents sont décrites dans la circulaire d’organisation de l’examen.

    :fleche: Pour les candidats qui suivent la formation en apprentissage ou en contrat de professionnalisation ou en formation continue, l'épreuve prend appui sur un dossier d'activités professionnelles. Ce document de cinq pages maximum, sans annexe, élaboré par le candidat de façon individuelle, décrit des activités professionnelles caractéristiques du diplôme, conduites à l'occasion des périodes d’activité en entreprise. La composition du dossier d’activités professionnelles décrite dans la circulaire d’organisation de l’examen.

    Le dossier est transmis aux autorités académiques à une date fixée par la circulaire d'organisation de l'examen, il est accompagné de la photocopie du contrat d'apprentissage ou de l'attestation de l'employeur confirmant la qualité d'apprenti dans une entreprise d’assurance, ou des certificats de travail attestant que l'intéressé a été employé dans un ou plusieurs établissements du secteur de l’assurance, soit en qualité de salarié à plein temps pendant six mois, soit dans le cadre d’un contrat de professionnalisation..
    Le contrôle de conformité du dossier est effectué par les autorités académiques avant l’interrogation. En cas de non-conformité du dossier déposé par le candidat, celui-ci ne peut être interrogé à cette épreuve. Il est alors considéré comme présent mais son dossier non validé et ne peut se voir délivrer le diplôme.
    En l’absence de dossier, l’épreuve ne peut se dérouler. Tout candidat sans dossier sera donc informé par la commission de
    l’impossibilité de conduire l’entretien. En conséquence, il ne pourra se voir délivrer le diplôme.

    Organisation de l’épreuve


    L'épreuve se déroule en deux phases :

    La première phase, d'une durée de 15 minutes maximum, permet au candidat d'exposer à la commission d'interrogation, un élément de son dossier qu’il a choisi en raison de son intérêt par rapport aux activités professionnelles caractéristiques du
    diplôme. Pendant cet exposé, le candidat peut présenter à la commission, tout document qu'il juge utile pour étayer ou
    illustrer ses propos. Sauf cas de nécessité impérieuse, le candidat n'est pas interrompu par la commission pendant cet exposé.
    Aucun document ou support, autre que le dossier du candidat, ne pourra être conservé par la commission à l'issue de
    l'épreuve.

    La seconde phase, d'une durée de 15 minutes maximum, permet à la commission d'interrogation de s'entretenir avec le
    candidat sur les points de l'exposé ayant retenu son attention. À cette occasion, le questionnement de la commission peut
    également porter sur des points de connaissances ou sur la vérification de compétences qu'elle estime indispensables à
    l'exercice de la profession.

    Composition de la commission d'évaluation :

    L'épreuve se déroule conformément aux instructions de la circulaire d’organisation du diplôme. Elle est conduite par une
    commission d'interrogation comprenant deux personnes : un professeur dispensant l'enseignement professionnel "Techniques
    d’assurance » (ou à défaut un enseignant ou un formateur intervenant sur les unités 3 ou 4 dans une section préparant au BTS assurance) et obligatoirement un professionnel du secteur.
    Une grille d’aide à l’évaluation, figurant dans la circulaire d’organisation de l’examen, décrit les modalités de la notation de
    l’épreuve.

    Contrôle en cours de formation : Nouveauté également

    Une seule évaluation, identique à la forme ponctuelle.
    Les évaluateurs seront le formateur et, dans toute la mesure du possible, un professionnel de l’assurance, ayant été le tuteur ou le maître de stage ou le responsable hiérarchique du candidat.
    À l'issue de l'évaluation, dont le degré d'exigence est équivalent à celui requis dans le cadre de l'épreuve ponctuelle correspondante, la commission d’évaluation rédige une fiche d'évaluation du travail réalisé par le candidat (un modèle de cette fiche sera proposé dans la circulaire d'organisation de l'examen).

    Le jury pourra, en tant que de besoin, se faire communiquer tous les documents utilisés lors de l'évaluation ainsi que les productions élaborées par le candidat pour cette occasion. Ces documents seront tenus à la disposition du jury et des autorités académiques pour la session considérées et jusqu'à la session suivante.
    Après examen attentif des documents fournis le cas échéant, le jury formule toute remarque et observation qu'il juge utile et arrête la note.
     
  6. natha46

    natha46 New Member

    Inscrit:
    18 Novembre 2008
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour, je suis en 2eme année de Bts assurance en alternance

    j'aimerais bien avoir des informations complémentaires.

    Jusqu'a présent les élèves devaient réalisés un tableau récapitulatif des activités professionnelles et un dossier sur un sinistre, souscription, visite de risque....

    Cette année on nous parle d'un dossier de 5pages à réaliser sans annexe dans lequel on doit décrire nos activités professionnelles. Dans ce cas on ne parle plus du tout de présenter un dossier sur un sinistre par exemple. Notre prof ne sait pas non plus pour le moment elle attend des informations supplémentaires.

    En gros pour le moment j'ai l'impression que tout le monde est dans le flou
     
  7. lili71600

    lili71600 New Member

    Inscrit:
    20 Novembre 2008
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,
    je sui aussi en bts assurance en deuxieme année
    notre prof n'est pa trop au courant et cela commence à me stresser!
    il nous à donner le tableau récapitulaitf de nos activités faut il le mettre dans le dossier cpap ??
    si on peu s'aider entre nous
    merci a bientot
     
  8. lili71600

    lili71600 New Member

    Inscrit:
    20 Novembre 2008
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0

    Bonjour
    je suis en deuxiéme année de bts assurance
    moi et mes camarades sommes dans le flou par rapport au cpap
    notre prof n'en s'est pas plus il nous a donner le tableau récapitulatif des activités avec les périodes et les lieux faut il le mettre dans notre dossier
    Faut il faire une action commerciale ou gestion d'un sinistre etc...
    Faut il présenter notre agence??
    que faut il faire exactement pour ce dossier de 5 pages??
    Merci
     

Partager cette page