23,2 millions d'euros de revenus annuels pour le PDG d'AGF

#1
La crise n'a pas encore atteint les grands patrons en France: la rémunération moyenne des 50 premiers d'entre eux a augmenté de 20% l'an dernier, pour atteindre 4,6 millions d'euros en moyenne, selon le palmarès réalisé par le magazine "Capital" à paraître jeudi. Par mois, cela représente 383.000 euros, soit 310 fois le SMIC, qui n'a été revalorisé, lui, que de 2,1%.
http://fr.news.yahoo.com/3/20081029/tbs-patrons-revenus-enquete-f8250da.html
 
S

Smart57

Guest
#2
Je ne préfère même pas lire ce genre d'articles au risque de voir ma tension s'élever gravement :mad: :knuppel:
 
#3
C'est hallucinant tout ça... :knuppel:
J'ai un peu de mal à me rendre compte ce que ça fait tout cet argent mais une chose est sûre c'est que ça pourrait aider beaucoup de gens dans le besoin !!
Perso je sens ma tension faire un bon aussi. :wacko:
 
#4
La multitude de ces faits devenus divers nous deviennent plus que familier, voire une routine et ces parachutes dorés qu'on promet d'abolir... Il faut agir et non commenter.
 
#5
cela ma fais doucement rire comment certain pointe du doigt les grosses fortune, ces mecs n'ont rien à ce reprocher il profite du système libérale que la plupart ici cautionne donc si ce mec ce fait des tunes et un salaires à vous en faire palir c'est son droit le plus total etant donné que Votre système le permet et que se système c'est le votre. :closedeyes:

Ce type profite  et si vous etiez à sa place vous feriez la même chose .


attention je ne cautionne pas ce truc mais je dis que le responsable c'est pas lui mais VOUS ( sens large) et je mets certain en face de leur contradiction.
 
S

Smart57

Guest
#6
Notre système ??? Le système capitaliste n'est le système de personne si ce n'est celui des grands pontes et gros bonnets qui se font une joie de gagner un argent indécent pour ensuite foutre le camp avec stock options ou parachutes dorés lorsqu'ils commettent de grosses conneries alors que le petit du coin, même le petit patron plombé par les charges, se prend un coup de pied au derrière et se fait jeter comme un mal propre....

On a cru pendant un temps et surtout depuis les années 90 que le capitalisme, par le biais de l'autorégulation des marchés, permettrait à l'individu et à la population d'être comblé de bonheur......Aujourd'hui nous connaissons parfaitement les dérives du système capitaliste, un système qui ne marche pas, qui détruit toutes les valeurs profondes de l'humanité sur son passage et qui au fond nous détruit tous autant que nous sommes.

Aujourd'hui, nous surproduisons, nous vivons dans l'opulence, dans l'exubérance en Occident et nous surconsommons. A l'opposé, les 2/3 de la planète crèvent de faim, de famines ou de guerres, même économiques mais plus sournoises car elles ne disent pas leur nom....

En attendant nous ne rendons même pas compte que nous nous autodétruisons puisque nous vidons par la même occasion toutes les ressources terrestres et donc notre environnement et notre écosystème biologique. C'est bien cela le pire......

Mais j'ose quand même te contredire en affirmant que CE système n'est certainement pas le mien, en ce qui me concerne dans tous les cas. Je vis dans ce monde mais ça ne veut certainement pas dire que je l'approuve comme un béni oui oui les yeux fermés...  :closedeyes:

PS : je trouve même plutôt particulièrement indécent, à l'heure où tout le monde doit se serrer la ceinture en temps de crise, que la presse se permette de publier de tels articles !!!  :mad: Elle cherche quoi la provocation ??
 
#7
marx23 link=topic=90987.msg1047285#msg1047285 date=1225456293 a dit:
cela ma fais doucement rire comment certain pointe du doigt les grosses fortune, ces mecs n'ont rien à ce reprocher il profite du système libérale que la plupart ici cautionne
.

j'ai bien précisé la plupart :smile:

Smart57 link=topic=90987.msg1047322#msg1047322 date=1225458747 a dit:
Mais j'ose quand même te contredire en affirmant que CE système n'est certainement pas le mien, en ce qui me concerne dans tous les cas. Je vis dans ce monde mais ça ne veut certainement pas dire que je l'approuve comme un béni oui oui les yeux fermés...  :closedeyes:

PS
 
#8
Je viens de recevoir le capital de Novembre et effectivement, les grands patrons n'ont pas l'air de connaître la crise :wink2:.
Après il ne faut pas non plus mélanger le salaire des parachutes dorés ou des stocks options. Autant, je peux comprendre les premiers car même si les chiffres sont hallucinants, ils réflètent plus ou moins la performance du patron. Et même si c'est dégueulasse qu'un opérateur de base gagne 1000euros et qu'un grand patron en gagne 500000, tu ne peux pas non plus comparer les postes et les responsabilités. Par contre, je pense que le pire c'est les seconds profits, comme les stocks options, car ils permettent aux grands patrons de se barrer avec la caisse, même s'ils ont été mauvais (cf. l'affaire EADS ou Alcatel).

Assez d'accord avec Smart :happy:. Le système financier, comme tout système, doit être un minimum régulé et controlé. Après ce n'est pas parce que le système a été corrompu qu'il est forcément mauvais mais c'est certain qu'il tente les personnes les plus intègres :wink2:. Les plus abjectes dans l'histoire ne sont pas forcément les grands patrons mais surtout les banquiers qui coupent les crédits aux petites boites et qui sont en train de les mettrent à genou.
 
#9
IUPGSI link=topic=90987.msg1047420#msg1047420 date=1225470133 a dit:
Et même si c'est dégueulasse qu'un opérateur de base gagne 1000euros et qu'un grand patron en gagne 500000, tu ne peux pas non plus comparer les postes et les responsabilités.
Encore heureux qu'on ne peut pas comparer, car que je sache, c'est pas tout le monde qui a la capacité et la volonté à diriger une grande entreprise.
Même si j'aimerai bien avoir le salaire qui va avec, je sais que je ne serai pas capable de tout ca, sans compter tout le passé qu'on ces gens (études supérieures spécialisées, expérience, sacrifices...).
Après c'est sur, entre l'opérateur de base qui fait 35h par semaine et qui gagne le SMIC et le PDG qui fait 60h par semaine et qui gagne 100 fois le SMIC, y'a une différence de salaire rapporté au temps de travail.
 
#10
Bonjour,

Je suis d'accord avec Marx23, j'aimerais bien être à la place d'une de ses personnes. Le seul souci c'est qu'il me manque le petit plus intellectuel, la formation d'excellence et la capacité de ses responsabilités.

En revanche je me sens bien de faire le guignol à la télé, critiquer les patrons qui m'enrichissent et le capitalisme qui fait que les frais de pubs de ses même salauds, me reviennent indirectement dans la poche en plus d'une soulte payée par ses salauds de français qui ne paient pas assez d'impôts.

Ah oui journaliste c'est plus sympa et puis en plus sur le petit écran, pas besoin de sortir d'HEC. Je gagnerais bien ma vie penardo en train de cracher dans la soupe. En plus c'est politiquement correct ! C'est toujours plus facile que de devoir décider de faire un plan social pour sauver une entreprise qui périclite.

Elle est belle la vie de star du showbiz, de sportif et de journaliste. On n'apporte rien à l'économie, on défiscalise tranquillement et on fait la morale aux autres (pas les rentiers, mais leurs rentiers).

Cordialement.
 
P

profilsupprime19

Guest
#11
Que certains gagnent plus que d'autres par rapport à leurs niveaux, leurs engagements, leurs prises de risques, ok ...
Mais c'est l'échelle disproportionnelle qui est devenue aberrante, avec des écarts qu'on ne peut plus justifier objectivement:
Les rémunérations "géantes" ne sont pas justifiables dans leur disproportion.
 
#12
Et encore !!!
On ne voit là que la partie cachée de l'iceberg. Lorsque j'étais en licence, mon prof de finance internationale qui avait travaillé au ministère de l'enseignement supérieur nous avait raconté quelques anécdotes assez sympathiques sur la délinquence "en col blanc" :moke:
 
P

profilsupprime19

Guest
#13
Il y a un principe en droit pénal, concernant cette criminalité en col blanc : "plus tu détournes, moins tu es condamné, car plus tu as les moyens de faire pression sur ceux qui seront amenés à te juger le cas échéant" ...
C'est la réalité effective de chaque jour ... :mellow: ( cf Berlusconi, ...)
 
#15
MARQUIS75 link=topic=90987.msg1048331#msg1048331 date=1225720715 a dit:
Que certains gagnent plus que d'autres par rapport à leurs niveaux, leurs engagements, leurs prises de risques, ok ...
Mais c'est l'échelle disproportionnelle qui est devenue aberrante, avec des écarts qu'on ne peut plus justifier objectivement:
Les rémunérations "géantes" ne sont pas justifiables dans leur disproportion.
Tout à fait Marquis  :wink2:,
Il faut regarder aussi leur évolution de salaire qui est assez impressionnante alors que dans certaines boites, les salaires ont du mal à grimper pour le salarié lambda. Par contre, comme Vince, je pense qu'être à un niveau comme cela doit être très difficile à gérer (responsabilités, heures, pression, ...etc).

Perso ce qui me choque surtout, c'est de dédommager des millions d'€ des patrons qui ont été mauvais. Je vois pas comment on peut donner des chèques pareils à des patrons qui ne tiennent pas la route. Et surtout, comment on a pu inventer ce principe de parachutes dorés. D'ailleurs, est-ce qu'il y en avaient avant ?
Même si je suis plutôt capitaliste, je comprends tout à fait que les salariés d'Airbus aient eu envie de pendre haut et court Forgeard lors de sa dernière visite d'usine :knuppel:.
 
Auteur Ca peut vous intéresser Forum Réponses Date
Actualité et débat 57

Ca peut vous intéresser