Encore à la recherche de mon SUJET DE MEMOIRE [2008-2009]

#1
Bonsoir,
J'ai des difficultés à trouver une problématique et une orientation pour mon mémoire.
Je souhaite le faire sur les partenariats dans les compagnies d'assurances de dommages.
Je pensé à une question comme "Le partenariat, rentabilité ou échange de bon procédés?"
Donc je vous remercie par avance de vos critiques et de vos retours.
Bonne réception.
 
#2
Lassureur link=topic=91636.msg1051858#msg1051858 date=1226519661 a dit:
Bonsoir,
J'ai des difficultés à trouver une problématique et une orientation pour mon mémoire.
Je souhaite le faire sur les partenariats dans les compagnies d'assurances de dommages.
Je pensé à une question comme "Le partenariat, rentabilité ou échange de bon procédés?"
Donc je vous remercie par avance de vos critiques et de vos retours.
Bonne réception.
"Le risque d'oligopole dans l'assurance est-il inévitable ? Les conditions de concurrence resteront-elles suffisantes ?"

Au fils des années, les fusion-acquisitions se sont multipliées en assurance (le plus bel exemple est AXA avec l'UAP)... Même les mutuelles s'y sont mises avec les SGAM... la notion de taille critique y est pour quelque chose: gestion "grands comptes", réassurance... Ta problématique est intéressante puisque même la DGCCRF étudie toujours de près qu'il ne se met pas en place des abus de positions dominantes. Il y a donc de quoi réfléchir. Par contre, je reste assez septique sur les solutions à apporter à cette situation.  :wacko:

Pour ce qui est de ta question, c'est une question alternative mais qui, sur le moment, ne m'évoque pas de problématique (et donc de solutions à apporter résultant de ton analyse... :wacko: où sinon développes...  :cool:
 
#3
mémoire 2008 2009

Bonjour,
Je souhaite savoir si quelqu'un peut m'orienter vers un plan et un titre percutant pour mon mémoire.
Je travaille dans un service dommage IARD d'une société qui va récupérer le portefeuille d'une autre société uniquement pour la gestion. (Partenariat).
Aujourd'hui, nous sommes exposés à des objectifs de plus en plus important en ayant une double casquette (à la fois notre marque et celle du nouveau partenaire). Pour l'assuré ce partenariat est complètement invisible, mais la charge de travail pour les gestionnaires est par contre de plus en plus pesante.
Ma grande question face à cette situation est : "Le partenariat est-il rentable ou il s'agit juste d'un échange de bons procédés?"
Je vous remercie par avance.
 
#5
mémoire 2008 2009

ico link=topic=91636.msg1055666#msg1055666 date=1227449350 a dit:
un début de réponse t'a été apporté ici http://www.cultureco.com/chat-bts/index.php/topic,91636.msg1051858.html#msg1051858
Merci de le relancer si besoin
Merci ICO :wink2: Lassureur serait également à la recherche du fonctionnement d'un forum :wink2: (j'ai fait le regroupement du sujet...) ... je laisse un sujet autonome quand cela se justifie...

Pour Lassureur: c'est dommage ne ne pas avoir présenté tout de suite la situation que se présentait à toi... je veux bien faire preuve d'imagination mais moins il y a d'éléments fournis plus il est difficile de rester dans le sujet. Dans ta situation, et au besoin en MP, il pourrait être intéressant de connaitre le nom des deux enseignes pour apprécier le rapport de "synergie" qui peut exister entre ces deux compagnies. C'est une situation que je connais au travers de Covéa et j'ai donc potentiellement un début de réponse à cette problématique. Selon le rapport de taille, les réponses et les problématiques peuvent être différentes. la mise en commun de réseaux d'expert pour un meilleur maillage national peut être par exemple un facteur d'économie et d'efficacité qui ne serait pas forcement possible à l'échelle d'une seule... :cool:

A te lire donc...
 
#6
Merci de ta réponse.
Je travaille pour direct assurance (groupe AXA), nous gerons déjà les contrats auto des assurances BNPParibas.
Très bientot nous récuperons les contrats MRH à gérer également (gestion du contrat et des sinistres).
J'espère que ces précisions vous permettront de m'orienter.
Merci d'avance.
Bien à vous...
 
#7
Lassureur link=topic=91636.msg1055732#msg1055732 date=1227460621 a dit:
Merci de ta réponse.
Je travaille pour direct assurance (groupe AXA), nous gerons déjà les contrats auto des assurances BNPParibas.
Très bientot nous récuperons les contrats MRH à gérer également (gestion du contrat et des sinistres).
J'espère que ces précisions vous permettront de m'orienter.
Merci d'avance.
Bien à vous...
Cela situe effectivement le contexte. Nous sommes en présence d'acteurs majeurs du marché. Il est évident que la montée en puissance de la bancassurance implique parallèlement un volume croissant de sinistres (la notion de fréquence étant à peu près la même quelle que soit l'enseigne). De mémoire, AXA travaille déjà en plateforme de gestion sinistre. Les structures de Direct sont-elles distinctes ou pas de celles d'AXA ? Quant à Natio assurances, qui gérait jusqu'à présent leurs sinistres MRH ?

Pour ta problématique, cela résulte de la stratégie même d'AXA. Vu les volumes annuels traités (pour les sinistres de fréquence), l'industrialisation de la gestion est incontournable car il s'agit bien de rechercher les dixièmes de pourcentage du taux de charges d'une compagnie d'assurance tant vis à vis de l'optimisation du sin/cot que de la charge de personnel. On voit mal comment dans la situation que tu présentes que ce transfert de gestion ne soit pas accompagnée d'embauche. Du coût ta problématique pourrait porter sur les conséquences d'un tel transfert avec une vraie problématique. Même si la compagnie support est la même (AXA), j'imagine que les CG sont différentes entre Direct et Natio. Du coût cela peut complexifier votre tache de gestion. La problématique pourrait donc porter sur l'adaptation des services sinistres à ce regroupement d'enseigne. Ton problème, c'est comment va-t-on faire ? et j'imagine que tu as tes propres idées pour les mesures d'accompagnement.
Cette fois ci, suis-je un peu plus dans ta problématique ?  :cool:
 
#8
En effet il s'agit bien d'une politique AXA, néanmoins Direct à ses propres CG et sa propre plateforme de gestion donc nous sommes vraiment autonome sur la gestion des sinistres.
Les contrats Natio ont des garanties différentes des nôtres. La taille de leur portefeuille est important donc cela va générer des embauches (je suppose), des formations avec des nouvelles méthodes et surtout un gros problème peut subsister car nous travaillons avec des dossiers papiers très souvent (justificatifs de nos assurés pour un vol par exemple). Donc difficile de faire de la gestion collective avec des méthodes archaïques.
Donc oui tu es bien dans ma problématique.
Bien à toi.