Innovation technologique et perenisation ?

#1
bonjour,
je suis nouvelle sur le forum, j'ai vu qu'on pouvait y trouver des conseils précieux !
Je suis en BTS CE et j'ai un sujet d'économie qui me pose quelques problemes !

Pour survivre, les entreprises sont elles contraintes de procéder à des innovations technologiques ?

Personnellement je pense que oui car elles doivent toujours innover pour être compétitives.
Non ?
Qu'en pensez vous ?
Auriez vous d'autres pistes ou aides ?

Merci d'avance
Pilouti :blush:
 
#2
Généralement il est préférable de faire une partie "oui", une partie "non"

Mais ici je suis comme toi et je pense aussi que la réponse est oui,
après il faudrait que tu trouves des exceptions à cette "règle" mais honnetement je n'ai pas en tête d'entreprise qui n'aurait pas besoin de procéder à des innovations technologiques

Bon courage :wink2:
 
P

profilsupprime19

Guest
#3
Une piste de réflexion transversale :
On peut distinguer , en marketing, trois niveaux d'innovations :
le "soft new", qui n'innove que sur la présentation ou des éléments annexes de l'offre ( un restylage, par exemple)
le" real new", qui modifie les caractéristiques de base de l'offre ( un nouveau modèle dans une gamme auto)
le "break new" , qui modifie les comportements des consommateurs ( le téléphone portable, internet, le mp3 ...)
 
#4
MARQUIS75 link=topic=90629.msg1043555#msg1043555 date=1224688272 a dit:
Une piste de réflexion transversale :
On peut distinguer , en marketing, trois niveaux d'innovations :
le "soft new", qui n'innove que sur la présentation ou des éléments annexes de l'offre ( un restylage, par exemple)
le" real new", qui modifie les caractéristiques de base de l'offre ( un nouveau modèle dans une gamme auto)
le "break new" , qui modifie les comportements des consommateurs ( le téléphone portable, internet, le mp3 ...)
Mais quel est donc le rapport avec la question posée ? :blink:
 
#5
paco link=topic=90629.msg1049018#msg1049018 date=1225839121 a dit:
Mais quel est donc le rapport avec la question posée ? :blink:
MARQUIS75 link=topic=90629.msg1043555#msg1043555 date=1224688272 a dit:
Une piste de réflexion transversale :On peut distinguer , en marketing, trois niveaux d'innovations :
le "soft new", qui n'innove que sur la présentation ou des éléments annexes de l'offre ( un restylage, par exemple)
le" real new", qui modifie les caractéristiques de base de l'offre ( un nouveau modèle dans une gamme auto)
le "break new" , qui modifie les comportements des consommateurs ( le téléphone portable, internet, le mp3 ...)
 
P

profilsupprime19

Guest
#6
Selon le type d'innovation, la nécessité est graduelle, et l'investissement est proportionnel : voilà le rapport ! :wink2:
 
#7
Je suis dans la même situation avec la même dissert !
Il est vrai que l on a pas besoin d aller aussi loin....

En tout cas le mieux est de faire deux partie :

*Introduction

*These : oui l innovation est nécessaire
trouve alors deux argument est pour chacun des exemples

*Antithese : les limites de l innovation , les risques
idem deux argument avec exemples

*Conclusion : Synthèse de la thèse + antithèse
 

Ca peut vous intéresser