Les personnes imaginaires /mythes et héros ...

#1
il existe un livre qui s'appelle les marques parlent aux enfants grâce aux personnes imaginaires
Editions d'Organisation (27 février 2002) de Nicolas montigneaux

voici le résumé du livre 4ème de couverture


Le personnage imaginaire est le meilleur moyen d'établir une relation satisfaisante et durable avec leurs jeunes consommateurs.
Le «coût de l'enfant» dans les sociétés occidentales augmente significativement depuis plusieurs années. Cet accroissement des dépenses que les adultes sont désormais disposés à lui accorder s'accompagne de la part des entreprises d'une offre adaptée de produits ou de services.

Le personnage imaginaire s'avère être le meilleur moyen d'établir une relation satisfaisante et durable avec les jeunes consommateurs. Il joue un rôle d'intermédiaire et rend la marque plus proche en transposant l'identité de marque sous une forme intelligible et sensible. Le personnage intéresse l'enfant car il lui propose une relation qui prend en compte ses sentiments et ses aspirations profondes.

Dans un univers précis, celui de la consommation, cet ouvrage montre comment définir la relation entre la marque et les jeunes consommateurs.

Une approche qui permet d'analyser et comprendre le discours de la marque auprès des jeunes consommateurs.

Une méthodologie complète pour créer et faire vivre un personnage imaginaire.

Un ouvrage concret abondamment illustré d'exemples issus de l'univers de la grande consommation et des personnages sous licences comme Mickey, Tintin, Astérix, etc.

Une présentation des principaux ressorts psychologiques spécifiques à l'enfant.
 
#3
???

je n'ai pas compris ton message Clairette ???

ce livre est vraiment très bien !!! en voici un autre mais que je n'ai pas lu ...

Les Marques, mythologie du quotidien : Comprendre le succès des grandes marques de Georges Lewi

Présentation de l'éditeur
Les marques nous racontent des histoires qui dépassent bien souvent la description du produit. Comme les mythes, elles ont leur héros et fonctionnent selon des structures narratives bien précises.
La force d un mythe réside dans son universalité et n est-ce pas également ce vers quoi tendent toutes les marques : être mondialement connues ?
La fonction première du mythe est d exprimer et de permettre de comprendre les idées qui animent une société. Certaines marques possèdent aujourd hui ce même privilège.
Une marque qui réussit est une marque qui fonctionne comme un mythe. Mais la marque ne naît pas mythe. Pour accéder à ce statut les marques doivent suivre un long périple : elles doivent s imposer, traverser le passage des générations, franchir les étapes. C est ce chemin parcouru que nous relate ici Georges Lewi illustrant son propos de nombreuses références aux mythes grecs.
Exemples de marques abordées : Monsieur Propre, Orangina, Swatch, Nike, Reebok, Adidas, Calvin Klein, Apple
 
#4
il a l'air tres bien dans son contenu, mais ce qui m'interpelle c'est la manipulation psychologique d'un enfant alors qu'il est en pleine construction psychique...ca me gene...désolée c'est juste que chez moi, les enfants, c'est sacré!! :mrgreen: :mrgreen:
 
#5
ok

TU devrais le lire je pense que tu serais étonnée !!! peut être même choquée lol
"la manipulation psychologique d'un enfant alors qu'il est en pleine construction psychique"
Tu sais quelques part on est manipulé sans cesse par la publicité, la communication ... et les enfants sont en première ligne !!! incitant les parents à l'achat pour certains produits ... ce sont des prescripteurs efficaces
 
#6
oui je sais bien, mais ca c'est plus fort que moi..un nouveau theme de culture pro, peut etre?mais qui nous dit que la manipulation de l'enfant ainsi créée elle n'agit pas sur sa construction psychique et pedagogique?et qui nous dit qu'ainsi il ne peut y avoir des consequences importantes?apres tout, c'est un phenomene recent et nous n'avons pas de recul, peut etre meme n'y a t il jamais eu de recherche sur ce theme?! :( bref, pour moi c un peu trop...l'enfant n'a pas le recul necessaire que nous pouvons avoir fasse a la pub etc...je sais bien que c'est pour ca qu'il est la proie ideale pour les publicitaires etc... mais c'est pour ca que je prone l'education des enfants a la publicité et aux informations qu'ils recoivent...telle est ma vision!! :mrgreen:
 
#8
enfin juste pour finir...ce n'est pas parce que l'on s'engage dans un domaine, moi la communication, que l'on doit etre d'accord avec tout ce qui s'y fait...il faut garder l'esprit critique et suivre tant que l'on peut son ethique personnelle!
 
#9
je suis d'accord avec toi ...

c'est un débat sur lequel on pourrait écrire des pages et des pages ... je ne suis pas forcemment d'accord avec toutes les méthodes employées ... lis le livre si tu as l'occasion et si tu veux on pourra en discuter ...
 
#10
peut être ...

clairette a dit:
dans notre societe communicante il est indispensable aujourd'hui d'apprendre aux enfants a prendre du recul et a analyser les messages nombreux qu'ils recoivent chaque jour...
Peut être mais crois tu qu'ils auront la capacité de percevoir tous ses messages ? toi même seras tu suffisament à l'écoute de l'extérieur pour capter tous ses messages ... c'est apprenant par lui même que l'enfant se construit, vouloir trop le protéger n'est pas non plus à son avantage ... et pour finir crois tu réellement que les messages cherchant à "manipuler l'enfant " soit si néfaste pour lui ? cela peut aussi être très positif !!! Il ne faut pas dramatiser ... Nous même on se fait manipuler tous les jours par les médias et face à ça on est impuissant !!!

Nous même dans notre travail ne sera t'on pas amené à "manipuler" ?
POur ma part c'est déjà fait ... au cours de mon travail, mes actions ... et quelques part on a besoin aussi de les manipuler pour les amener à comprendre certaines choses essentielles ... je pense que c'est le mot manipuler quo te dérange mais il faut le prendre à divers degré ...
 
#11
il ne s'agit pas de le proteger mais de lui apprendre a reflechir sur la maniere dont il percoit les messages...c'est une education vers un questionnement et un recul vis a vis de l'info qui doit devenir un reflexe.c'est en le fais'interroger lui meme sur ce qu'il percoit que l'enfant acquiert ensuite les capacites de reflexions qui lui sont propres...