Parlons Histoire !

S

Smart57

Guest
#1
Voici pour commencer un touchant portrait du fondateur éminent de la Vème République : Charle de Gaulle intime au travers la dualité Homme d'Etat et Homme tout simplement auprès de sa famille. A consulter en VOD :

http://www.vodeo.tv/5-68-6339-de-gaulle-intime.html

Sinon pour en savoir plus :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gaulle

http://www.charles-de-gaulle.org/

Et en bibliographie :

http://www.amazon.fr/exec/obidos/AS..._cart_shr?_encoding=UTF8&m=A1X6FK5RDHNB96

http://www.amazon.fr/exec/obidos/AS..._cart_shr?_encoding=UTF8&m=A1X6FK5RDHNB96

http://www.amazon.fr/exec/obidos/AS..._cart_shr?_encoding=UTF8&m=A1X6FK5RDHNB96

Sans compter son irrésistible sens de l'humour et de la répartie raconté ici :

http://www.amazon.fr/Traits-desprit-Charles-Gaulle/dp/2290323853/ref=pd_sim_b_1

Et prochainement je placerai une critique sur plusieurs DVD et livres  :wink2:
 
S

Smart57

Guest
#3
Je ne fais partie d'aucun mouvement politique particulier. Ceci dit il est vrai que ce personnage, disons le tout de même hors du commun, reste fascinant et sa personnalité pour beaucoup de monde reste un mystère dont il convient d'en percer les rouages, si j'ose dire..... Il suscite chez moi dans tous les cas une grande admiration et je ne m'en suis jamais cachée... :smile: :angel:

Ce qui est touchant, c'est de constater que derrière une carapace glaciale, distante, froide, impénétrable avec ses airs de monarque, même s'il semble indétrônable et inaccessible, cet homme était en réalité une personne au contraire meurtrie, touchée par la souffrance des autres, très attentif et attentionné, sensible...

C'est que De Gaulle, contrairement à nos hommes politiques actuels, refusait de s'exposer intimement. "Je ne suis pas un fauve dans le jardin des plantes" s'esclaffait-il vigoureusement....Charles de Gaulle possédait justement à la fois cette rigueur, même pour des proches une certaine rigidité, mais en attendant sa droiture et son sens extrême des règles et des principes fomentent simplement respect.

Son fils Philippe De Gaulle dresse ici un portrait de son père tout à fait étonnant, parfois amusant mais il ne laisse personne indifférent  :blush:
 
S

Smart57

Guest
#4
Chose promise chose due voici la critique : n'hésitez pas à faire des commentaires, elle est là pour ça surtout s'il y a peut être des choses à rajouter mais devant ce personnage, j'avoue que j'éprouve de grosses difficultés à rester synthétique.  :angel:
 
S

Smart57

Guest
#5
Je relance tout simplement ce topic car pour ceux qui connaissent un peu De Gaulle, j'aimerais aussi dresser un bilan sur sa politique en France avec ses aspects positifs et négatifs et savoir ce que vous inspire le personnage pour chacun d'entre vous.

Donc si svp vous pouviez m'aider, ce ne serait pas de refus !!! Merci :cool:
 
S

Smart57

Guest
#8
Mais non il était d'abord lieutenant-colonel, colonel durant la guerre puis général sous le gouvernement de Vichy.
 
S

Smart57

Guest
#10
Le gouvernement de Vichy : il avait rempli ses objectifs lors d'une attaque armée contre les allemands. Il fut d'abord général de brigade à titre temporaire puis le devint définitivement. Paul Reynaud a été à l'origine de sa nomination il me semble.
 
#12
En parlant d'histoire, qui a regardé sur France2 le docu-fiction sur Henri IV ? j'ai été bien déçu car j'ai l'impression que le (ou les) réalisateurs ont retenu du personnage que son amour immodéré pour les femmes (et même les très jeunes femmes).
 
S

Smart57

Guest
#13
Je n'ai pas regardé ce documentaire mais comme il est en VOD peut être que j'en profiterai justement ! Je vous donnerai mon avis perso !

Sinon pour ceux qui sont intéressés par l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale voici quelques livres :

Claus Von Stauffenberg
http://www.amazon.fr/Stauffenberg-Jean-Louis-Thi%C3%A9riot/dp/2262027617/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1240308413&sr=8-1

La Rose blanche de Inge Scholl, la soeur de Sophie Scholl :

http://www.amazon.fr/rose-blanche-Inge-Scholl/dp/270732051X/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1240308470&sr=1-1

Les résistances allemandes :

http://www.amazon.fr/r%C3%A9sistance-allemande-%C3%A0-Hitler/dp/226202779X/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1240308617&sr=1-1

http://www.amazon.fr/r%C3%A9sistances-allemandes-%C3%A0-Hitler/dp/2847340890/ref=sr_1_5?ie=UTF8&s=books&qid=1240309018&sr=1-5

Voilou ! Le premier, je le lis en ce moment, sincèrement je le trouve très bien, fort intéressant. :smile:
 
S

Smart57

Guest
#15
Aristide link=topic=90662.msg1098307#msg1098307 date=1240317722 a dit:
Quand est ce que tu vas t'intéresser à l'histoire médiévale Smart ?
Mais quand tu veux :biggrin: Disons que je ne maîtrise pas trop cette période mais si tu as des bouquins ou références à me proposer vas-y !!!

Si tu as des choses à dire ou à évoquer, parles-en : je ne vois pas pourquoi je devrais être la seule à parler d'Histoire, le post est là pour ça !!!

Par contre je prévois prochainement de lire un bouquin sur la dynastie des Carolingiens et ensuite un autre mais tout à fait sur un autre sujet : l'histoire de l'Allemagne des origines à nos jours.
 
#16
Commence par Aristote au mont Saint Michel, de Sylvain Gouguenheim !
Le livre qui fait grincer les dents... de tous (sociologues, psychologues, artistes, blablabla) sauf des historiens !
Un beau pavé jeté dans la mare !
 
S

Smart57

Guest
#17
Aristide link=topic=90662.msg1098445#msg1098445 date=1240338709 a dit:
Commence par Aristote au mont Saint Michel, de Sylvain Gouguenheim !
Le livre qui fait grincer les dents... de tous (sociologues, psychologues, artistes, blablabla) sauf des historiens !
Un beau pavé jeté dans la mare !
Ok dès que j'aurai lu le bouquin je te ferai signe pour en discuter, mais ça risque de durer car les autres dont je t'ai parlés je compte les lire d'abord !!! :biggrin: :cool:
 
#18
Sinon, comme bonne approche en histoire médiévale (pour la seconde moitié), il y a le livre de Jérôme Baschet, La civilisation médiévale, de l'an mil à la découverte de l'Amérique.

Pour ce qui est des carolingiens, je ne peux que te conseiller le livre de mon ancien maître, Stéphane Lebecq, Les origines franques, V-IX. Dans la collection "Nouvelle histoire de la France médiévale - 1".
Collection classique, qu'on conseille à tous les étudiants en histoire ou de prépa Lettres. Dans celui ci, tu as, en assez détaillé, la mise en place du système carolingien, avec l'ascension des Péppinides, Charles Martel and co (et si ça t'intéresse, tu as, bien évidemment, au début du livre le développement concernant la dynastie mérovingienne : Mérovée, Childeric (powa!) et Cloclo).
Pour la suite et fin des carolingiens, suffit de prendre le tome suivant, L'héritage des Charles, de Laurent Theis (je ne l'ai lu que partiellement - c'est du même acabit que celui de S. Lebecq : une bonne synthèse).

Sinon, si tu t'intéresses à l'histoire de l'Allemagne, faudra bien commencer par le début... et le début, c'est au moment de la dislocation de l'Empire de Charlemagne.
Y a le bouquin de Carlrichard Brühl, Naissance de deux peuples: Français et Allemands, qui vaut vraiment le coup. Un peu redondant au début, il explique par la suite très bien la façon dont se sont créer la Germanie d'un côté, et la Francie occidentale de l'autre, en soulignant (dans cette fameuse première partie), comment à la fin du XIX°s, l'histoire de ces nations ont été utilisés à des fins belliqueuses.
C'est un médiéviste allemand (ce qui est plutôt une bonne chose quand on s'intéresse à l'histoire de l'Allemagne) et la traduction, que l'on doit au médiéviste français Olivier Guyotjeannin, est semble-t-il (je ne suis pas germanophone) d'un très haut niveau.
D'ailleurs, ce dernier médiéviste est un incontournable dans son genre aussi.
 
S

Smart57

Guest
#19
Dites-moi, est ce que quelqu'un a déjà participé à un stage bénévole de fouilles archéologiques parmi vous ???

Je suis admise pour l'été sur le site de Bliesbruck Reinheim, pas trop loin du domicile de mes parents d'ailleurs.

J'aimerais justement savoir comment ça se passe svp ?? Si vous pouviez me donner des éléments, ça serait vraiment bien, merci !!! :cool:
 
#20
Alors, en principe, tu devrais t'amuser, si t'aimes gratter le sol, passer le balais sur les quelques rares objets que tu auras le droit de manipuler, et si t'espères trouver un objet super méga rare.

Mis à part ça, bin l'archéo, en France, c'est un peu de l'arnaque.

T'as les maîtres de conf et tous les hauts responsables des Conseils généraux ou départementaux qui peuvent aller s'amuser sur les fouilles, et être bien payés.
Pis après, t'as la main d'oeuvre, parfois ultra bien formée, avec des diplomes en veux-tu en voilà, qui se retrouve à faire du bénévolat sur les chantiers de fouille.

En fait, j'aime beaucoup l'archéologie. Le problème c'est que pour en faire son métier, faut vraiment donner de soi, mais alors vraiment (dans tous les sens du terme).
Et quand on voit pour quelle misère les archéologues sont payés en général (le smic en général, et pour des bac+4+5+6, un peu plus pour les sus-cités), le nombre de chantiers qui demandent à des bénévoles de faire le boulot de personnes qui n'attendent qu'une chose, être payé pour le faire, bin ça donne à réfléchir.

C'qui fait que vis à vis des stages bénévoles de fouilles, je me place un peu comme pour le débat "caisse automatique dans grande sufrace, cool ou pas cool ?", où en gros, on observe tous que c'est très pratique de passer vite fait bien fait devant la borne, plutôt que d'attendre trois plombe que la caissière s'occupe de son tas de course... sauf qu'à côté, bin les postes de caissières sont supprimés au profit de ces machines.

Stages bénévoles de fouilles = cool, pcq on peut se prendre pour indiana jones et toucher de vrais vieux objets.
Mais = pas cool, pcq c'est comme ça qu'on tue un domaine de recherche ; surtout en france, en fait, où on en a rien à faire de l'archéologie. Où l'histoire, c'est uniquement pour être prof, chercheur (mais en histoire contemporaine hein, pas dans les autres périodes), et, pourquoi pas, pour intégrer une école de journalisme. Sinon, le reste, ça sert à rien.

Bref, quitte à faire des fouilles, va à l'étranger ! Ils ont un peu plus de respect pour l'archéologie.
 

Ca peut vous intéresser