Petit problème avec une école, quel recours?

#1
Bonjour à tous!
J'ai eu quelques soucis avec mon école, j'aurais aimé savoir si quelqu'un pouvait me renseigner sur les recours que l'on peut avoir. C'est un peu long, désolée de m'étaler sur le sujet, mais c'est très important...
Je me suis inscrite l'année dernière (pour la rentrée de septembre 2004) dans une école privée en BTS AGTL. 15 jours avant la rentrée (alors que toutes les autres écoles étaient déjà rentrées...), la directrice de l'école m'a prévenue qu'elle fermait la session BTS AGTL en l'absence d'autre inscrits. Le contrat spécifiait cette hypothèse, l'école se réservant le droit de ne pas ouvrir de classe. Je m'étais bien évidemment renseignée, et l'école m'avait rassurée en me disant que cela n'était jamais arrivé! Me retrouvant sans école, j'ai eu RDV avec la directrice, qui après un entretien et un examen de mon dossier (qu'elle a jugé suffisant, puisque j'avais eu mention bien au bac(??? :pascompris; :notstupide:) m'a proposée d'intégrer directement la 2ème année, et de rattraper les cours de 1ère année et les stages pendant les vacances. N'ayant pas d'autres choix, j'ai accepté. J'ai essayé de me renseigner sur la réglementation pour l'inscription au BTS, mais la directrice m'a signalé qu'il n'y avait aucun problème pour mon cas, que c'était déjà arrivé (??? :unsure:)
Elle m'a certifié que les professeurs m'aideraient, que l'effectif de la classe n'étant que de 6 (ça aurait dû m'interpeler!!!), je serai bien encadrée. En fait, les professeurs, et notamment ma prof de tourisme ne trouvaient cette solution, ni juste par rapport aux autres, ni forcément évidente pour eux ou moi. Ce qu'il faut souligner, c'est que l'école coûtait 3300¤ pour l'année, et que cette somme était bien sûr importante pour eux. L'année a été plus que mouvementée, puisque seuls les élèves me faisaient rattraper les cours, m'aidaient pour mes actions, stages ou projets... je n'ai pas eu une seule semaine de vacances, mais je pouvais quand même gagner un an. On m'avait certifié que l'on ferait régulièrment des réunions avec les profs pour voir ma progression, mes difficultés, etc... Il n'y en a jamais eu, même pas un coup de fil pour mes stages. Les professeurs étaient très souvent absents, ou alors en retard, on n'avait aucun cours structurés, aucun oral de préparation et j'ai même dû attendre le mois de février pour comprendre ce qu'était réellement un projet!!! Les heures hebdomadaires ne correspondaient pas toutes au référentiel, on devait toujours se battre pour arracher quelques infos à l'école ou au rectorat sur les délais, les dates, les détails, etc...l
La directrice m'a dit que j'avais eu un avis assez favorable au conseil de classe (qui n'a en fait jamais eu lieu, seule la directrice a pris les décisions) mais elle avait bel et bien écrit "doit faire ses preuves" ( je l'ai su il y a quelques jours...) sur un bulletin (qui ne m'est jamais parvenu) et sur mon dossier.
Le jour de l'oral, quand la première de ma classe est passée, le jury a été dépité de voir qu'on avait le tableau récapitulatif et les fiches d'actions et projets de 2003. Stress supplémentaire la veille de mon oral, pour avoir les nouvelles fiches etc... Mon autre souci était d'expliquer au jury pourquoi mon tableau ne se présentait que sur un an... Mon projet, un guide des hébergement, qu'on m'avait assuré être largement suffisant pour un projet, a été jugé par le jury être seulement valable pour une action. le jury a été surpris, et ne comprenait absolument pas comment mon cas avait pu être accepté. un membre du jury est même parti téléphoner au rectorat pendant mon oral. d'après eux, mon école aurait dû avertir le président du jury et les personnes concernées... je pensais évidemment que c'était le cas. Je ne me faisais aucun souci puisque l'écrit s'était très bien passé; mais j'ai râté mon BTS, avec 9,4 de moyenne, et seulement la moyenne en éco-droit. J'ai demandé le compte rendu de l'oral, et j'ai pu constaté qu'il était clairement écrit qu'une formation amputée d'un an ne pouvait en aucun cas correspondre aux attentes d'un BTS. je dois quand même aussi rajouter que dans ma classe, sur 6, on est 3 à l'avoir loupé.
Je suis inscrite en 2ème année au CNED pour cette année scolaire, j'espère ne pas avoir à me justifier sur ces "deux 2ème année", et réussir à faire passer inaperçu cet incident sur mon tableau (qui sera alors très chargé en 2004-2005, mais léger en 2006 puisque la plus grande partie de mes action est faite)
Cela ne m'empêche pas de remettre mon travail en question bien évidemment, mais j'aimerais avoir des avis extérieurs, ou savoir auprès de qui je pourrais essayer d'avoir plus d'explications (rectorat, inspection académique...???), ou même un recours.
Merci d'avance pour vos réponses ou vos avis.
 
#2
je pense que tu n'y changeras pas grand chose même si tu téléphone au rectorat et en expliquant ta situation... C'est l'école qui est en tord il faudrait la faire fermer car c'est inadmissible de payer autant alors qu'ils te promettent monts et merveilles! Essaye quand même mais bon...
Pour ta deuxième année peut être que tu trouveras des actions meilleures car tu auras plus de temps!!! :wink2:
 
L

Laura77

Guest
#3
Franchement c'est chaud ta situation! Traîne les en justice!! :excl: à ton prochain oral, raconte pas ta vie mais dit que t'as tout fait en 1ère année....ils iront pas chercher midi à 14 surtout si tu fais quelques actions durant ta 2e année!
 
#4
Salut Leelou, je dois dire que ce n'est pas vraiement ce que l'on peut appeler un petit problème avec une école, je pense tout d'abord (c'est pas cool pour eux mais on s'enfiche) que cet établissement privé mérite d'être fermer malheureusement ils ne doivent pas être les seuls à faire ce genre d'action malhonnête, je suis un peu dans la même situation que toi bien que je n'ai pas eu à payer ma formation parce que je l'ai faite au sein de la cci de st ouen l'aumones en formation en alternances, la majorité de mes profs sont sérieux à part le prof de technique touristique/suivi de projet qui était un usurpateur car il n'a aucunement les compétences pour enseigner. le soucis actuellement est de respecter le référentiel qui est apparement là pour faire jolie puique personne ne semble vraiment le consulter ou du moins savoir le lire.Enfin je m'égare un peu donc voici quelque conseil même si tu sais comment se passe l'examen puisque tu l'as tenté pour l'oral action/projet donne au jury un max d'infos sur annexes plus le dossier est gros plus ils sont contents apparement ils aiment la lecture, assure toi que tu ais un certains nombre d'actions tu en as déjà mais des plus actuelle ça peut être pas mal sinon ils vont se dire que l'animation et la gestion touristique locale ce n'est pas toute ta vie et oui il faut en faire des tonnes et que tu es née pout ça je sais j'exagère un peu mais je suis pas loin de la vérité, une tenue correcte j'en ai vu plein en en jean/baskets désolée je trouve ça fais pas très pros mais faut pas trop en faire puisque en majorité les jurys sont composé de femme de plus de 50 ans ou de vieilles filles de 35 ans très aigris par la vie et les hommes enfin le truc c'est que malgré une super préparation t'es même pas sure de l'obtenir ce BTS bon ça parait un peu beaucoup pessimiste mais en fait j'ai horreur des déshilusions,mais exemple:la meilleure élève de ma classe l'a obtenu ce BTS grâce a une option de carte de guide régional il lui manquait 4points imagine tu bosses comme une malade pendant 2 ans de ta vie et tu le rates bon tu as l'avantages d'être super jeune(je suppose). Il y a pleins de facteurs qui font l'echec à un exam. Fais très attention au nombre d'heures de stages validées ils vérifient ça tout le temps.Bon par rapport à ton établissement si tu pouvais les poursuivre en justice c'eest cool sinon continu à t'informer sur toutes les modalités pour repasser cette exams.En espérant ne pas avoir était trop longue :blush:

Bon courage
 
#5
ben ma pauvre leeloo84, t'as décrocher la ponpon!!tu vois j'étais déjà écoeurée par les écoles privées mais avec ton histoire je suis encore plus révoltées!!!car elles sont beaucoup a "fonctionner comme ça" ce sont des entreprises à faire du fric et elles n'en ont rien à f*** de préparer l'avenir à des jeunes qui ont la chance de pouvoir se faire arnaquer!! n'hésites pas à te battre contre eux. ces organismes d'escrocs doivent disparaitre. j'espère pouvoir aussi agir en conséquence dès que je serai partie de mon école.
je te soutiens
courage!!!
 
#6
Je vous remercie, ça fait vraiment plaisir d'être soutenue... Le problème, c'est que juridiquement il n'ont rien fait... Je n'ai donc aucun recours sur ce plan. J'aurais aimé savoir si des gens du rectorat ou d'autres élèves avaient déjà rencontré ce genre de situation, et savoir ce que je pourrais faire, pas vraiment "contre" eux, mais comment les empecher de recommencer ou faire en sorte qu'ils reconnaissent leurs torts.
Encore merci beaucoup...
 
#7
Et ceux qui étaient dans ta classe? Tu as pu garder contact avec eux? Ils pensent peut-être la même chose que toi..C'est quand même inadmissible que des écoles comme celle-là existe!! :mad:
L'école privée c'est bien le fric, le fric et le fric!!!!La directrice en tout cas est irréfutablement dans le tort : elle t'as fait passé en 2ème année sous prétexte que tu avais obtenu une mention à ton bac. Mais elle savait très bien que tu n'avais pas le niveau : si un BTS se fait sur 2 ans, c'est pour une bonne raison. Cette femme t'as manipulée. Je pense que tu devrais contacter le rectorat du lieu où se trouve cette école, voir plus s'ils sont incompétents dans cette situation.
 
#8
moi je trouve cela honteux, et si ça se trouve (et j'en suis persuadé) ils sont aussi responsable de ton échec à l'examen, car si tu avais pu faire ses deux ans de formation comme prévu, tu aurais certeinement mieux assimilé le programme.

tu devrais faire un recours auprès du tribunal, si tu n'es pas salarié, tu peux consulté un avocat gratuitement et bénéficier de l'aide juridictionnelle, pour financer la procédure, car tu n'es surement pas la première à qui ils font le coup, et certainement pas la dernière. malheureusement plein d'école (surtout privée : question d'argent) font se genre de manigance aux détriments des élèves, et ce n'est pas juste.

Je te souhaite de réussir cette année, pour tes actions, dis au jury que la plus grosse partie a été faite pdt ta première année (ça devrait passer)

franchement je suis outrée que des responsables pédagogique puisse avoir un tel comportement.

ils sont censé nous aidé à nous inséré dans la vie active, mais là ils abusent, et ils conduisent plus tot leur élèves dans l'enfer, franchement c'est pas honnête, mais encore une fois ce n'est qu'une question de fric.

Bon courage à toi
 
#9
je suis entièrement d'accord avec vous. les école privées pour la plupart (y'en a peut être des bonnes) c'est de l'arnaque pour des étudiants
avec mon école privée je suis écoeurée car c'est un peu le même principe et quand je vois comment ca se passe dans toutes ces écoles je sius encore plus dégoutée. j'ai l'idée que après mon bts faire une sorte de communiqué de prévention contre ces écoles que les étudiants soient au courants avant d'y aller
tu peux faire ca pour te battre aussi voir avce des journalistes ou d'autres gens comme moi qui veulent gueuler un coup. on peux faire ca ensemble si tu veux
faut des témoignages et mettre les gens au courant
 
#11
Merci encore...
C'est vrai cunée, c ce kil faudrait faire, mais c'est difficile. Je pense que je vais écrire une lettre au rectorat déjà, mais je pense que c'est trop tard.
 
#12
ben pour ton cas à toi c'est peut être un peu tard, mais ca ne te coute qu'un timbre que d'essayer.
mais si on peut faire qq ch ensemble pour parler de ce problème il faut se lancer. je penser donc aux journalistes mais voir avce le rectorat ca peut être aussi porteir. après le problème c'est qyue ces écoles ne sont pas rattachées à l'éducation natinale c'est du privé donc nos moyens d'actions restreints. peut être avce des assoc de protection des consommateurs.
je suis contente de voir qu'on agir ensemble et on va les rendre la monnaie à ces écoles de voleurs!!! :tickedoff:
 
#13
Je trouve que votre initiative est très bonne!! Foncez, vous avez raison et ça ne peut être que profitable aux étudiants comptant s'inscrire dans le privé. Je vous souhaite bon courage!! :biggrin:
 
L

Laura77

Guest
#14
moi j'avais pensé aux magazines que choisir ou 60 millions de consommateurs car c'est du commerce leurs écoles!!mais aparamment c'est surtout dans le tourisme (c'est une dame qui travaille dans un lycée parisien qui me l'a dit)... :cry:
 
#15
Ca me dégoute!!!! Avec les 2 ans que je viens de passer, j'ai la preuve une fois de plus que les écoles privées sont vraiment des boîtes a fric :mad:

Dans ma classe nous n'étions que 8 et donc mélangés avec les VPT pour l'éco, le droit, le français, le marqueting, et les langues, ce qui faisait donc des classes de 30 (pour rentabiliser les profs) alors qu'on nous avait certifié qu'on ne serait pas mélangés car on travaille mieux avec des petits groupes (notre classe entière constituant un groupe).
Et concernant le projet, on m'a prévenu au milieu de la deuxième année qu'en fait ce n'était qu'une action :wacko: d'autre part, il nous était très difficile d'avoir des renseignements FIABLES, et les profs n'étaient jamais d'accord entre eux, je n'ai eu qu'un seul entrainement oral pour le projet. Ces réactions m'ont dégoutées vu le prix qu'on paye (3900 euros l'année!).
Aussi, lors de mon inscription, je voulais faire du chinois (j'en avait deja fait) et on m'avait dit que dans cette école toutes les langues étaient enseignées, je n'ai eu des cours de chinois que la deuxièmes année du BTS après de une dixaine de lettres de mes parents (lsi les parents ne s'y mettent pas ils ne font pas l'effort!!!)

Bref, tout ça pour dire que les écoles privées, je m'en souviendrai!!!

Bon courage à toi
 
#16
Laura77 link=topic=2544.msg40247#msg40247 date=1128771816 a dit:
moi j'avais pensé aux magazines que choisir ou 60 millions de consommateurs
oui c'est une bonne idée. il faudrait qu'on rameute du monte face un groupe et qu'on rédige un article
si ya des journalistes parmi nous ce serait cool avec nos témoignage
> on peut comencer par rameuter un max de monde
> écrire chacun une sorte de témoignage sur nos école
> rediger un article global
> l'envoyer au mag choisit
 
#19
je souhaite relever un detail de ce qu'a dit bob l'eponge precedemment !
qui me parait important !
je ne pense pas que faire un dossier (tres epais) ait de l'importance pour les jurys ! il suffit de faire un truc clair ! bien resumé ! avec evidemment des preuves du travail fourni pendant l'annee ! (fiches telephoniques, devis...)
c'est largement suffisant !
j'en ai fais les frais au bac l'an dernier !
lors d'une epreuve (d'acc) le jury m'a "fracassé" car mon dossier ne correspondait pas a celui attendu pour un oral ! (trop complet selon eux) !
mais j'ai su garder une attitude distante ! j'ai eu 11 !
trop les nerfs ! mais bon ! du coup mon conseil est le suivant : rester precis et concis ! tout se passera bien !
majü
 
L

Laura77

Guest
#20
cunée link=topic=2544.msg40297#msg40297 date=1128779299 a dit:
oui c'est une bonne idée. il faudrait qu'on rameute du monte face un groupe et qu'on rédige un article
si ya des journalistes parmi nous ce serait cool avec nos témoignage
> on peut comencer par rameuter un max de monde
> écrire chacun une sorte de témoignage sur nos école
> rediger un article global
> l'envoyer au mag choisit
ouai c'est pas mal, faudrait écrire des trucs assez vite car je commence à oublier l'école dans laquel j'étais car après j'ai changé d'école.On peut faire ça en mp car faudrait pas citer l'école sinon on va se faire  :knuppel:
mais moi c'était bizarre car certains aimaient cette école où j'étais mais je crois qu'ils se rendaient pas compte...dans la classe que j'avais en 1ère année, y'en a que 3 ou 4 qui l'ont eu le bts....on était 30 au départ puis tout le monde s'est barré, on a finit à 13....pathétique!
ah oui et puis c'était plus cher si on payait en  plusieurs fois ce que je trouve INADMISSIBLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!les pauvres payent plus alors!
 

Ca peut vous intéresser