PTP corrigé ou non corrigé ?

#1
Voilà je me pose une question, notre professeur de communication nous a dis qu'on pouvait le jour de l'oral de PTP présenter nos travaux tel qu'on les a fais la toute 1ere fois avec toutes nos erreurs en expliquant au jury ce qui doit être à corriger sur les documents, elle nous a dis que c'étais mieux parfois de présenter les travaux avec nos fautes en nous justifiant au lieu de présenter nos travaux tout corrigés, qu'en pensez-vous?
 
#2
jamais entendu parler de ca!

mais les jurys sont souvent inquisiteurs, et ils peuvent te demander de te justifier sur les corrections que tu apportes...et si ca leur plait pas, je sais pas comment ils reagiront...

ensuite, seras tu capable de te souvenir de toutes tes fautes et de toutes les corrections a apporter? :wink2:
 
#3
Merci pour ta réponse maydouce :biggrin:
Je crois que tu as raison je ne penses pas tenter la chose mais je me demandais s'il y avait des personnes qui avaient passé cette épreuve en présentant leurs travaux non corrigés et si ça leur avait réussis ou pas.
 

ico

Best Member
#4
Le sujet avait été abordé dans l'ancien forum et je renouvelle ma remarque :
Je suis formelle, il est hors de question de présenter un dossier que ne soit pas impeccable, en disant "voilà ce qui aurait du être fait" ! C'est N'IMPORTE QUOI !!! :tickedoff:
Votre dossier doit être PARFAIT, à vous d'expliquer pourquoi ! Donner un autre conseil est totalement absurde et non professionnel !!!
Le fond, la forme, l'orthographe .......... tout doit être bien fait ........ je ne comprend pas que l'on puisse aller à un exam avec un mauvais dossier, cela dépasse l'entendement !!!! :tickedoff: :tickedoff:
 
#5
je suis en partie d'accord avec toi, cependant un dossier absolument parfait orientera le jury à te poser des questions encore plus recherchées, ce qui peut te planter... Quand ils ne savent plus quoi demander c'est du genre "et pourquoi votre invitation fait-elle ce format?" ou "ah pourquoi cette couleur et pas une autre ?"
J'ai discuté avec des anciennes qui ont vécu cela et le but n'est pas de rester le bec dans l'eau. D'un autre côté il faut éviter d'arriver à l'oral avec des dossiers pleins de fautes, c'est sûr, mais je pense que si l'on peut prouver au jury qu'on a tiré les conclusions de ses erreurs et su progresser, c'est quand même positif.
 
N

Nessscafe

Guest
#6
ico link=topic=3820.msg36879#msg36879 date=1128415739 a dit:
Le sujet avait été abordé dans l'ancien forum et je renouvelle ma remarque :
Je suis formelle, il est hors de question de présenter un dossier que ne soit pas impeccable, en disant "voilà ce qui aurait du être fait" ! C'est N'IMPORTE QUOI !!! :tickedoff:
Votre dossier doit être PARFAIT, à vous d'expliquer pourquoi ! Donner un autre conseil est totalement absurde et non professionnel !!!
Le fond, la forme, l'orthographe .......... tout doit être bien fait ........ je ne comprend pas que l'on puisse aller à un exam avec un mauvais dossier, cela dépasse l'entendement !!!! :tickedoff: :tickedoff:
ouh la, du calme Ico ! Leur prof les a laché et ne veut plus les corriger. Elles sont un peu dans la panade, comme qui dirait.  :wink2:
http://www.cultureco.com/chat-bts/index.php/topic,3789.0.html
 
#7
ben... je ne crois pas que ce soit judicieux de présenter des ptp non corrigés.

j'ai passé le bts l'année dernière. Je ne suis pas certaine que ça ne m'ait pas joué un sale tour sur ma note. J'ai eu 11 à cet oral, qui ne s'est pas mieux ou plus mal déroulé que pour les apa. En fait, l'un de mes dossiers n'était pas corrigé, alors que tous les autres l'étaient. Il s'agissait d'un dossier que je n'avais pas eu le temps de voir en cours, et j'ai eu toutes les peines du monde à faire mes bases de données, le site internet... J'ai argumenté autour des corrections quand ils sont arrivés à celui-ci (j'ai été interrogé sur deux cas), mais je n'ai pas été très convaincante. Je pensais, et même après vérification sur mes petits papiers, que j'avais donné les bonnes réponses théoriques...

Bon, ça ne m'a pas empêché d'avoir mon bts, mais quand même, je ne me suis pas sentie très à l'aise avec un dossier comportant plein d'erreurs.

Je reviendrai vers vous sitôt que j'aurai reçu mes "copies" et les appréciations qui vont avec (si appréciations il y a).



d'ailleurs, quelqu'un sait combien de temps mettent les copies pour arriver sur versailles ?
 
#8
ico link=topic=3820.msg36879#msg36879 date=1128415739 a dit:
Le sujet avait été abordé dans l'ancien forum et je renouvelle ma remarque :
Je suis formelle, il est hors de question de présenter un dossier que ne soit pas impeccable, en disant "voilà ce qui aurait du être fait" ! C'est N'IMPORTE QUOI !!! :tickedoff:
Votre dossier doit être PARFAIT, à vous d'expliquer pourquoi ! Donner un autre conseil est totalement absurde et non professionnel !!!
Le fond, la forme, l'orthographe .......... tout doit être bien fait ........ je ne comprend pas que l'on puisse aller à un exam avec un mauvais dossier, cela dépasse l'entendement !!!! :tickedoff: :tickedoff:
Salut,
Je dois dire oups ICO. Ce que Kouraï emet dans son premier post est vrai. Je pense que cela est étroitement lié à l'académie d'appartenance.
A l'académie de la Réunion, nous procédons de la sorte.
L'élève réalise un premier jet de son cas PTP. Ensuite l'intervenant (prof ou formateur) a obligation de vérifier ce premier jet, mais n'a pas le droit de le corriger. Il donnera des indications de manière à éveiller l'élève. La correction sera alors éditée sur une feuille de couleur différente et insérée dans le dossier. Durant l'épreuve d'oral, le candidat pourra alors justifier, argumenter le pourquoi du comment de la correction si le jury le lui demande.

Rappelons comme l'indique Gastoune dans le post ci-dessous, que les candidats constituent un dossier support à une épreuve d'examen de BTS. Il est donc évident que ce dossier dans sa présentation et dans son contenu doit être digne d'un futur technicien supérieur en assistant de direction. Les intervenants y veilleront.
@+
 
#9
Dans l'académie de Grenoble on attend des dossiers "propres", mais pas parfaits, notamment en ce qui concerne les 2 ou 3 premiers PTP.....(s'ils sont nickel, je trouve ca un peu "louche"...)
Personnellement en tant que jury j'ai beaucoup de mal à admettre les fautes d'orthographe :knuppel: ou les courriers approximatifs :tickedoff:, qui relèvent des compétences de base de l'assistante...en revanche, ce qui peut préter à discussion, sur l'éxécution ou les moyens mis en oeuvre nous permet de questionner la candidate (et tant mieux...) sur ce qu'elle aurait pu faire...

En tant que formatrice, je relis 1 fois les PTP en annotant l'orthographe et la syntaxe...pour le reste, je suggère (comme Vestal), sans jamais aller au delà de ce que l'étudiante à initialement prévu, le reste venant dans la discussion.....s'il y en à une.......
si elles souhaitent une autre relecture, je fais sinon, elle comprennent vite ce qui peut me chiffonner au cours des oraux blancs :blush:
 
#10
Tout à fait d’accord, moi non plus, je ne donne pas de corrigé car chaque élève a son propre dossier et donner un corrigé ne leur serait pas vraiment utile.

Ce que je veux dire, c’est que pendant les 2 ans, les élèves font leur dossier à fur et à mesure que le cours d’ICO avance, elles me le soumettent plusieurs fois pour que le fond et la forme soient « parfaits » afin d’aller devant le jury avec un dossier respectable. Vu que c’est elles qui font les modifs. en fonction des remarques et conseils, il est évident qu’à l’examen, elles sont tout à fait capables d’expliquer le pourquoi de leur logo choisi (forme, couleur…) du support informatique sélectionné, du contenu des documents ……… car elles m’ont fourni ces explications en « live » lors de nos rencontres afin de justifier leur travail.
Personnellement, je me vois mal envoyer des élèves à l’examen avec un dossier médiocre sans arguments de présentation.

C’est un travail qui ce fait sur les 2 ans car il est évident que le premier cas n’est pas aussi bon que les derniers (les connaissances et la « maturité » des élèves évoluant beaucoup) et c’est pourquoi on revient sur les premiers cas en fin de cursus.

Mais peut-être suis-je trop exigeante ? Il faut dire que j’ai pratiqué ce métier longtemps et qu’après avoir été moi-même tutrice, j’imagine parfaitement ce qu’attendent les employeurs d’une AD et je pense que si on n’a pas pour objectif, pendant ces deux ans, de faire un travail de qualité, elles auront moins d’aide pour le faire plus tard.

Certes, je m’investit beaucoup auprès de mes élèves, peut-être trop finalement, mais je pense que mon devoir est de les « booster » à bien travailler et à savoir pourquoi elles font tels ou tels travail.
Voilà, je ne sais pas si je suis bien claire dans les explications, mais il est vrai qu’ayant fait beaucoup de « qualité » professionnellement, il y a parfois des remarques qui titillent ma conscience professionnelle et me font bondir. Par ailleurs, vu les consignes que l'on nous donne, je dois êter dans une accadémie assez rigide.

Donc voilà, rien de méchant dans mes remarques, chacun fait selon les explications de ses profs. qui ont chacun leur façon de travailler + attentes de son accadémie.