Rentrée scolaire où quand le libéralisme tue la tolérance

#1
La rentrée scolaire se profile et les achats ont pour beaucoup déjà été effectués. L'état via la prime vient en aide à bon nombre de familles qui ne peut résister aux cris et pleurs de leurs ados pour des chaussures, sacs et vêtements à prix exorbitants.

Lorsque les enfants ont été affranchis des uniformes, lorsque la blouse n'est plus devenue obligatoire, chacun pensait être enfin libre de se vêtir à sa convenance, en fonction de ses goûts mais aussi de ses bourses. Et bien non, les fashion-victimes dictent désormais leur loi et malheur à celui qui ne peut pas suivre. Il sera hors du groupe, il sera la risée.

Vous, étudiants, futurs parents, qui avez été aussi témoins et acteurs, saurez-vous changer cette donne ? Seriez-vous capables de revenir à des obligations de tenues vestimentaires anonymes, et pourquoi pas de produits scolaires (classeurs, cahiers, stylos) achetés directement par les établissements ?
 
#2
Franchement je pense que l'argent de l'etat devrait être donné directement à chaque etablissement, qui acheterai les fournitures scolaires et ferait une repartition au sein des eleves ...

ça evite de donner bcp d'argent a des parents alors que les enfants sont qu'en maternelle ...
Et qui nous dis que les parents utilisent l'argent pour les fournitures ??? :wacko:
 
#3
Franchement je pense que l'argent de l'etat devrait être donné directement à chaque etablissement, qui acheterai les fournitures scolaires et ferait une repartition au sein des eleves ...

ça evite de donner bcp d'argent a des parents alors que les enfants sont qu'en maternelle ...
Et qui nous dis que les parents utilisent l'argent pour les fournitures ???

+100000000000
 
#4
Bonjour,

Je pense que cela devrait être les écoles qui achèteraient les fournitures scolaires ce qui éviteraient que des enfants dont les parents n'ont pas forcément les moyens soit exclus car il n'ont pas le cahier dernier cris !!! Chaque enfant aurait le même matériel et aurait les mêmes chances de réussite !!! Cela reviendrait moins cher aux parents !!!

Pour les vêtements, c'est une autre question, je ne suis pas pour l'uniforme à l'école mais ni pour les fashions victims qui rejettent sans scrupule les autres car ils n'ont pas le dernier vêtement à la mode. Faudrait trouver un juste milieu mais on est actuellement dans une société ou l'apparence et la tenue vestimentaire compte beaucoup et cela se ressent même dans les cours d'école !!!

C'est vrai que lorsque j'étais au collège, on faisait attention à ce que l'on mettait mais la tenue vestimentaire n'avait pas autant d'importance mais lorque l'on est ados, on accorde beaucoup d'importance aux vêtements et à ce que diront les autres de nous et ça passe obligatoirement par les vêtements mais je pense que les collègiens de maintenant sont encore plus adepte de la mode que nous !!!!
 
#5
Dans les maternelles, en général, les cahiers sont fournis par l'école. En primaire, on commence à acheter un certain nombre de choses mais souvent les cahiers sont fournis aussi. A partir de la 6ème, on achète les cahiers, mais les livres sont fournis et c'est bien cool pour le porte-monnaie lol...
Il est certain que la prime pour la rentrée scolaire est beaucoup plus importante que ne le nécessitent les fournitures scolaires. Mais sachez qu'elle sert aussi à habiller les enfants pour l'hiver.... et aide à payer la cantine par exemple... ou payer l'assurance scolaire et extra-scolaire. Enfin bref, personnellement, je ne suis pas pour le tout collectif parce que c'est plaisant pour les enfants de faire le marché pour l'école  :smile: A chaque parent de se prendre en main pour ne pas céder aux caprices de nos chères têtes blondes.... C'est une chose qui s'acquiert dès la maternelle... et... par l'exemple  :cool:
 
#6
corinne link=topic=627.msg5522#msg5522 date=1124543456 a dit:
chaque parent de se prendre en main pour ne pas céder aux caprices de nos chères têtes blondes.... C'est une chose qui s'acquiert dès la maternelle... et... par l'exemple :cool:
Ce n'est pas uniquement un problème de caprice. C'est aussi un problème d'appartenance au clan et de moquerie. Si l'enfant n'est pas psychologiquement fort, il souffrira de cette situation. L'exemple le plus frappant est pour les chaussures ou les sacs/cartables.
 

Mlle G

Best Member
#7
Il est certains que si l'école nous fournissait les cahiers, classeurs, stylos et autres, cela ferait des frais en moins pour les parents car chaque année, cela coute très cher aux familles. Il n'empêche que je ne suis pas vraiment pour le tout collectif (comme le dit Corinne)
Les vêtements, le matériel scolaire permet de se différencier des autres et de se créer son univers. Lorsqu'on est petit, on est fan de dessin annimé et l'on est fier de porter "notre" héros sur le cartable.
Maintenant, le problème a toujours été... dans notre système français. Tous le monde n'a pas les même moyens et il est certains que ce la peut créer des jalousies.

Aussi, ce n'est pas parce qu'on a du matériel de marque que l'on sera meilleur à l'école!
 
#8
patrice084 link=topic=627.msg5529#msg5529 date=1124544039 a dit:
Ce n'est pas uniquement un problème de caprice. C'est aussi un problème d'appartenance au clan et de moquerie. Si l'enfant n'est pas psychologiquement fort, il souffrira de cette situation. L'exemple le plus frappant est pour les chaussures ou les sacs/cartables.
tu sais dans les écoles, il y a toujours un clan "marque" et un clan "pas marque". Donc bon...il ne faut pas tout prendre au dramatique, je crois... on a tous à nos époques différentes, subit le fait de ne pas appartenir au clan le plus fort en gueule (on dirait le plus fort en marque de nos jours lol)... et alors ? on n'en est pas mort, on a tourné la page... c'est la vie... :closedeyes:
 
#9
heu non je ne crois pas que cela réduirait les couts !
si l'ecole paie les fournitures et autres c'est donc l'état ! et l'état c'est l'ensemble des citoyens autresment dite nous !!!
ce serait simplement transformé en "aide" puis en impots !
pouvons nous accentuer le deficit déjà important pour des achats de ce type? quoiquil en soit le systeme est fait de cette facon ! on y peut rien ! ou pas grand chose!

ensuite plus haut j'ai pu lire que selon les achats cela pouvait nuire aux enfants !!! et je pense pas que des gamins qui n'ont pas des marques soient exclus !!! loin de là tout dépend de leur personnalité à se faire accepter !
enfin est ce que la différence de crayon (par exemple ) a pour conséquence la différence de niveau ! pas du tout !!! lol
enfin bref chacun voit comment gérer ce phénomène ! tout en essayant d'éduquer l'esprit critique de l'enfant ce serait mieux !!!
 
#10
majü link=topic=627.msg5725#msg5725 date=1124560975 a dit:
ce serait simplement transformé en "aide" puis en impots !
pouvons nous accentuer le deficit déjà important pour des achats de ce type? quoiquil en soit le systeme est fait de cette facon ! on y peut rien ! ou pas grand chose!
Quel fatalisme ! Il ne s'agit pas nécessairement de faire financer l'achat par l'état mais d'imposer des règles sur certaines choses.

majü link=topic=627.msg5725#msg5725 date=1124560975 a dit:
ensuite plus haut j'ai pu lire que selon les achats cela pouvait nuire aux enfants !!! et je pense pas que des gamins qui n'ont pas des marques soient exclus !!! loin de là tout dépend de leur personnalité à se faire accepter !
Je ne pense pas, j'affirme ! Les élèves sont victimes de moquerie. Et s'il n'a pas la personnalité suffisante pour se faire accepter, qu'en fait-on ?

majü link=topic=627.msg5725#msg5725 date=1124560975 a dit:
enfin est ce que la différence de crayon (par exemple ) a pour conséquence la différence de niveau ! pas du tout !!! lol
enfin bref chacun voit comment gérer ce phénomène ! tout en essayant d'éduquer l'esprit critique de l'enfant ce serait mieux !!!
Il ne s'agit pas de niveau d'apprentissage mais de bien être de l'enfant et d'économie pour les parents. Quant à éduquer un ado en crise ....
 
#11
Dis, Patrice, la vie n'est pas rose tous les jours, il y a toujours des choses que l'on voudrait et que l'on n'a pas, il y a toujours des gens "bien intentionnés" qui se foutent de nous et essayent de nous briser..... C'est comme ça, c'est la vie... Les enfants doivent l'apprendre eux aussi, et le plus tôt est le mieux, surtout dans le contexte de cette discussion. Enfin, ceci n'engage que moi, of course :cool:
 
#12
que de désaccords ... entre nous patrice ! lol
je réponds...

1) ce n'est pas du fatalisme c'est un constat ! que peut tu faire ? la révolution ? lol changer de politique... peut etre ! j'y crois pas trop ! chacune a ses limites !!!

2) certes les eleves subissent des moqueries ! c'est un fait ! a lui de trouver sa facon d'y remedier (ignorer, repondre, derision, ...) !

3) enfin, l'éducation ou "apprentissage" est partout  !!! suant au crise d'un ado ! ca arrive souvent mais a qui la faute... l'education n'en serait elle pas a l'origine ?
 
#13
Je ne me rends plus trop compte de l'obligation de porter des fringues de marques pour etre "intégré" (ou intégrable même !) du fait que ca fait un bail que je ne m'en préoccupe plus. Mais je me souviens de mon époque collège ou il fallait que mon sweat soit Quicksilver ou Rip Curl, que mes baskets soient Adidas ou Nike, que j'ai un superbe bas de survet' Adidas avec les pressions, ou un Kappa avec le logo très en évidence etc ...
Quand on y repense, c'est pathétique mais si vrai ... ca doit encore exister finalement, peut etre meme encore pire !

Concernant les bourses, j'ai jamais eu "besoin" de recourir aux aides de l'Etat pour les rentrées scolaires, mais en tout cas, aujourd'hui, je me rends bien compte que ce genre de bourses sont quand meme vraiment mal géré par les autorités. Je bosse dans la vente (fringues) et c'est vrai que la rentrée des classes représente un CA important, toutefois des collègues d'autres magasins (electromenager par ex) sont formels : la rentrée des classes est également super importante pour leurs affaires, et les ventes de TV, lecteur DVD, home cinéma etc ... sont grandes !

Tout ca pour dire, qu'aujourd'hui les parents se la jouent plus "malin", ils font le plein pendant les soldes et gardent (une partie) des bourses pour des achats beaucoup moins indispensables ...
 
#14
epyh77 link=topic=627.msg5500#msg5500 date=1124540018 a dit:
Franchement je pense que l'argent de l'etat devrait être donné directement à chaque etablissement, qui acheterai les fournitures scolaires et ferait une repartition au sein des eleves ...

ça evite de donner bcp d'argent a des parents alors que les enfants sont qu'en maternelle ...
Et qui nous dis que les parents utilisent l'argent pour les fournitures ???  :wacko:
Je soutien ce point de vue à 100% , ici en Guyane l'argent donné aux familles pour la scolarité des enfants est utilisé pour tout sauf pour les fournitures scolaires et autres. Ce sont souvent les ecoles qui doivent fournir tout le materiel alors tant qu'a faire autant leur donner les fons directement. Elles sauront surement mieux gerer cette argent dans l'interet des gamins
 
#15
Je travaille dans un collège et j'ai effectivement constaté que la guerre des clans est toujours d'actualité ! Eh oui, il y a toujours des élèves qui sont mieux habillés, mieux équipés que d'autres ... ce qui crée un certain déséquilibre et des tensions entre eux. Normal me direz vous. Je n'ai pas vécu au temps des blouses obligatoires pour tout le monde, mais il n'est pas sur qu'à cette époque les tensions étaient moindres.
Alors que faire pour changer la donne ? Je me pose la question ... Bien sûr, à tout moment de notre vie on rencontrera des difficultés, mais s'il était possible de retarder le plus possible ce moment, ce serait très bénéfique aux futurs adultes ... je grince des dents face à cela. Ok, la vie est faite ainsi, mais quand des gamins ont des problèmes familiaux déjà handicapants, ne serait-il pas préférable qu'ils n'aient pas en plus à supporter les moqueries des autres parce qu'ils n'auront pas le dernier sac à la mode ?
Et je pense que de nombreux parents seraient favorables à l'achat collectif des fournitures ...
 
#16
De toute manière que ce soit par rapport aux vêtements, à la marque de son stylo, ou autre, les gamins trouveront toujours le moyen de se moquer, de s'exclure. C'est comme ça dès la maternelle et ça continue même après les études.
Alors je ne pense pas que le problème vienne vraiment du choix des vêtements, mais plutôt de l'exemple que les adultes donnent aux enfants...
Maintenant, en ce qui concerne la rentrée familiale, cette aide n'est pas donnée à toutes les familles mais seulement à celles qui éprouvent des difficultés financières et souvent ce n'est pas du superflu, surtout à partir du collège. Comme le disait Corinne, la rentrée revient très chère et cette aide ne couvre pas toutes les dépenses de l'année, car mis à part les stylos, cahiers et livres d'autres dépenses viennent s'y rajouter.
Maintenant peut être y a t-il vraiment des abus et dans ce cas là c'est honteux mais ce n'est pas différent des personnes qui profitent de l'allocation chômage. Alors doit on supprimer toutes les aides à cause de quelques opportunistes?
 
#17
carooooline link=topic=627.msg6949#msg6949 date=1124723458 a dit:
De toute manière que ce soit par rapport aux vêtements, à la marque de son stylo, ou autre, les gamins trouveront toujours le moyen de se moquer, de s'exclure. C'est comme ça dès la maternelle et ça continue même après les études.
Alors je ne pense pas que le problème vienne vraiment du choix des vêtements, mais plutôt de l'exemple que les adultes donnent aux enfants...
Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je pense que la chose à mette au point est la bonne éducation de l'enfant et non à le recherche de solutions " bricolées" telle que l'achat collectif des fournitures.

Les enfants cherchent toujours à se démarquer des autres...dans mes années collèges à moi c'était la naissance du nouveau training Adidas à boutons pression. Tu étais "nul" si tu en avais pas un dans ta garde robe! Tout le monde a connu ça je pense.
Ensuite c'était les baquettes à des prix exorbitants, puis on a quitté le vestimentaire pour "qui a le plus beau et le plus cher des portables...". Bref, l'envie de se démarquer est un problème de base.

Je me suis déjà souvant posé la question pourquoi c'est comme ca. Car il est indéniable que l'envie de se démarquer TUE dès le plus jeune âge les rapports sociaux...favorise l'effet mouton. En observant mon entourage j'ai pu constater que le besoin de se démarquer n'existe pas seulement chez les enfants ou ados...mais les adultes eux même en sont sujet.

" A qui la plus grande maison, la plus belle voiture, le plus beau séjour en vacance, les plus beaux géraniums...ou tout simplement (comme j'habite un petit village) qui n'a pas balayé son trottoir :laugh:...?"
Ne pensez vous pas que quand les enfants prennent exemple sur leur parents et entourage ce genre de valeurs soient aussi transmissent.

C'est là que l'on peut se demander si c'est vraiment l'état qui devrait faire un effort pour généraliser une distribution de fourniture, ou bien si ce ne sont pas les parents qui devraient faire attentions aux idées qu'ils transmettent à leur enfants.
On pourrait appeler ca le cercle vicieux de la société de consommation, nan ? :wink2:
 
#18
Gavine link=topic=627.msg7101#msg7101 date=1124733769 a dit:
Ensuite c'était les baquettes à des prix exorbitants, puis on a quitté le vestimentaire pour "qui a le plus beau et le plus cher des portables...". Bref, l'envie de se démarquer est un problème de base.
J'appelle plutôt cela de la frime, pas du démarquage.
Gavine link=topic=627.msg7101#msg7101 date=1124733769 a dit:
C'est là que l'on peut se demander si c'est vraiment l'état qui devrait faire un effort pour généraliser une distribution de fourniture, ou bien si ce ne sont pas les parents qui devraient faire attentions aux idées qu'ils transmettent à leur enfants.
Et en attendant, on fait quoi ? Chacun constate à son niveau la dégradation de l'éducation des enfants, du respect des autres. Les valeurs de tolérance ne sont pas transmises et c'est la loi du plus fort qui règne.
Nous ne sommes pas des animaux qui abandonnent les plus faibles et les malades. Il me semble donc important que si les parents ne remplissent plus leur rôle, ou sont débordés que l'état alors essaye dans ses locaux de remettre un peu les choses à leur place.

La vie en commun s'apprend avant tout à l'école pas chez soi. Le partage et le respect aussi.
 
#19
Eh bien Patrice, frimer n'est ce pas le mise en pratique du besoin de se démarquer?
" Regardez comme je suis cool...et plus cool que vous avec mes Nike..... " .
Pourquoi friment ils ? Pour montrer qu'ils ne sont pas comme les autres...
A quoi servirait la frime sinon à se démarquer. :wink2:

Je suis d'accord avec toi qu'il est insupportable de regarder les bras croisés comment la situation se perpétue génération après génération, de voir l'intolérance des jeunes entre eux grandie insatiablement.....mais je ne crois pas que ce soit en prenant des petites mesures que cela aidera grand chose.
Je suis d'avis que si on peut faire quelque chose pour les enfants qui en se moment sont victime de tout ca, il faudrait déjà sensibiliser les parents à ce sujet et surtout instaurer dès le plus jeune âge à l'école plusieurs heures par semaine d'une matière que j'appellerais moi " vie sociale" et qui comblerait le manque d'éducation qui existera toujours.

A mon avis il est bien plus important de savoir se comporter en société, essayer de se comprendre et d'évoluer en groupe que de savoir réciter une poésie par coeur.
D'ailleurs cette "matière" comme je l'appelle, déboucherait bien évidement dans son final sur la philosophie au Lycée.
Faire réfléchir de façon tout naturelle les gens.
 
#20
Moi je trouve que vous vous tromper de débat, cette nécessité de verser des iades lors de la rentrée n'est pas forcément du au besoin des enfants de se démarquer par leur fringues ou leur cartable. Certains ne peuvent même pas avoir de nouveau cartable et une trousse correcte. Imaginez une famille à bas revenu avec 3 enfants dont au moins l'un d'entre eux est au collège (car les profs après la primaire ont des exigences bizzares: "je préfère les cahiers à spirale", "une règle à trous pour cartographier", "36 crayons de couleurs de cette marque"......) la facture peut monter très haut, très vite, et sans même parler de vêtements, il me semble qu'une démarche, qu'il s'agissent d'une aide de l'état ou de l'achat des fournitures par les établissements est nécessaire pour soulager les gens.....