Une possibilité de rejoindre une licence générale après un BTS ?

#1
Bonjour à tous,

C'est bien la première fois que je poste sur un forum car je suis littéralement désemparé concernant mes perspectives professionnelles. Aussi, j'ai l'impression que le site n'est plus très actif car je remarque beaucoup de discussions datant des années 2010, voire avant. Les sujets récents semblent rares...j'espère avoir ne serait-ce, qu'une petite réponse. Qu’importe, je me lance !
Sans aucune information ni support quant à mon orientation, j'ai suivi un Bac pro Gestion Administration, après des années de collège difficile. J'ai toujours été une élève dans la "moyenne", ni brillante, mais loin d'être une catastrophe. Je n'ai jamais su vers quoi m'orienter (et c'est toujours le cas).

Jugé trop timide pour être au contact de la clientèle ; ne sachant jamais quoi faire de mes mains (pas de travail de manutention ou activité dite manuel), pas à l'aise avec les chiffres ; la découverte professionnelle de 3ème m'a amené vers la voie de l'administration, par défaut donc.
Les 3 ans passent, c'est le Club Med (sincèrement) et je ne prends pas de bonnes habitudes de travail. Cela ne me passionne pas mais je me dis, pourquoi ne pas combiner ma formation avec l'une de mes passions ; ici le monde du livre et du cinéma donc. Je n'ai pas envie de faire un BTS et pourtant force et de constater que je ne suis pas prête non plus pour affronter le monde du travail. Sur les conseils de ma conseillère d'orientation, je fais un BTS Assistant de Manager.

J'arrive à trouver mes stages dans 2 domaines lié à la culture, l'un dans une maison d'édition, et l'autre, dans un service pour promouvoir les tournages en Pays de la Loire. J'ai toujours adoré mes stages. Bref, j'arrive à décrocher mon BTS malgré une première année tendue, j'arrive à reprendre contenance durant ma 2ème année. Je postule en licence pro spécialisée afin de travailler dans des entreprises/organismes culturel. Sauf que, je ne suis pas prise. Je fais un service civique donc, et là premier problème : je m'éloigne de ma formation, je me retrouve à faire un service civique à Pôle Emploi, or, je désirais le faire dans un domaine culturel. Je ne m'épancherais pas plus.

Cela nous amène à 2018, je postule à nouveau au sein de différents établissements. La sentence tombe : je ne suis prise dans aucune licence professionnelle. Je me retrouve basculer dans le monde du travail, alors que mon BTS m'a redonné le goût aux études (et oui ça arrive). J'ai eu beaucoup de mal à trouver et finalement, c'est un organisme qui m'envoie un mail pour me demander si je suis toujours à la recherche d'un emploi, sachant que c'est le seul organisme où j'ai été reçue en entretien et qui n'avait pas retenu ma candidature dans un premier temps.

En parallèle, on m'aide à faire une immersion pro (l'équivalent d'un stage, mais pour les demandeurs d'emplois) dans une librairie indépendante. Première expérience où je suis en contact avec de la clientèle, où je "joue à la marchande" comme aimait si bien dire la libraire à mes côtés. Superbe expérience, je ne ressens aucun stress, je me sens bien, ma collègue très reconnaissante de ce que je fais. Je réfléchis et me dis "ça y ai-je vais travailler dans le monde du livre !". Bon passé l'enthousiasme, ça redescend et je me dis finalement non.

J'entame mon tout premier travail début 2019, en tant qu'assistante administrative : première expérience mitigée, ça ne me stimule pas, je ne me sens pas bien, j'ai eu une période à vide, bref pour le bien-être on repassera. Je me pose beaucoup de questions "est-ce que c'est là-dedans que j'ai véritablement envie de travailler ?" et beaucoup d'autres questions. Ça n'a duré que 4 mois et je n'ai pourtant aucune envie de travailler à nouveau en tant que secrétaire ou autre poste similaire.

Alors je me questionne, et me rappelle d'une initiation au code en 2ème année de BTS, je ne me dis pourquoi pas tenter de se renseigner sur ce métier (qui est donc le métier de développeur web). Beaucoup de formations sur le marché, et peu de place pour les profils de type reconversion (on te dit clairement qu'il fallait faire le bon choix dès le début), sauf si on souhaite payer 6000€ pour seulement 3 mois de formation...

J'étais partie pour suivre une formation de développeur web, mais là encore je pense me mentir à moi-même : ça a l'air d'être aliénant comme métier, c'est exigeant, et comme une naïve, je pensais qu'il n'y avait que du code mais absolument pas. Les autres facettes du métier ne me disent rien. Cela fait seulement quelques jours que je réfléchis à nouveau ce vers quoi j'aimerai m'orienter. Extrêmement dur sachant que je n'ai jamais su quoi faire, même étant enfant je n'avais aucune idée.

Actuellement, et en étant partie à la pêche aux infos, je pense me positionner avec une certaine assurance que les métiers de l'édition m’intéresseraient. C'est vaste, je l'entends. Je désirerai me diriger vers un métier axé sur la collecte d'informations (documentaliste, chargé de documentation). Ou pourquoi pas vers le métier de transcripteur, voire correcteur-relecteur, même si à ce que j'ai compris, la plupart l'exercent en tant qu'auto-entrepreneur payé au lance-pierre.

J'ai assez contextualisé je pense, de ce fait, c'est clairement une réorientation/reconversion que je souhaite effectuer. Mais je ne sais pas comment procéder car à l'heure actuelle, il y a beaucoup de possibilités, et d'un côté peu de possibilités. Sur une majorité d'offres que j'ai consulté, beaucoup semblent privilégier les étudiants ayant suivi un parcours universitaire. Je me disais, pourquoi pas suivre un parcours professionnalisant qui me formerait au métier directement au lieu de repasser par la case études. Malheureusement, je ne trouve rien en ce sens. C'est généralement très court et me méfie de ce type de formations. D'autant plus que comme indiqué un paragraphe au-dessus, j'aimerai avoir plusieurs casquettes, être polyvalente et savoir-faire plusieurs choses dans le milieu.

Alors oui il m'est survenue une idée "folle", pourquoi ne pas tenter de suivre une licence générale pour acquérir de solides connaissances théoriques ? Seulement, ça semble quasi impossible, surtout aujourd'hui. Il aurait fallu que je fasse un Bac L, ça n'existera plus à partir de septembre 2020. Enfin voilà, j'arrive à la fin...
Je compte aller en parler avec une conseillère d'orientation. J'aurai aimé avoir des témoignages concernant des personnes étant passé par un BTS et qui auraient bifurqué vers la fac etc...
Je m'excuse si c'est long, en plus j'ai l'impression paradoxalement de n'avoir rien dit. Je précise juste que se sont des interrogations que je me pose, en aucun cas je reste fixe dans mes pensées.

Je vous remercie de vous être arrêté et de m'avoir lu jusqu'ici x)